La place de l’horloge

La medina de tripoli

La place de l’horloge

Nous sommes au croisement aux 4 colonnes. Continuons sur la gauche. D’ailleurs, c’est toujours la rue Arba Arsat. Et prenez ensuite la 1ère rue à droite, qui est la rue « Suk Et Turk ». C’est le « souk du turc ».
Avancez tout droit dans cette rue du Turc et flânez parmi ces boutiques sur environ 200m et prenez ensuite la 2ème ruelle à gauche pour arriver sur la place de l’horloge.

Cette place de l’horloge s’anime en fin d’après-midi, lorsque la population, masculine et touristique, prend place aux tables du café. Il est possible de faire une petite pause, le temps d’un thé à la menthe et d’une chicha, cette pipe à eau si prisée dans le monde oriental. Cette place fait partie des embellissements apportés vers les années 1870, au retour au pouvoir des ottomans. En effet, une dynastie, celle des Caramanli, avait pris le pouvoir quelques années. Et Tripoli fut l’une des 7 villes méditerranéennes de l’empire à recevoir une horloge. Une façon peut être de rappeler le retour à la rigueur après l’épisode des caramanli, un retour à l’heure d’Istanbul. Ces 7 villes se voyaient en outre dotées de nouvelles institutions municipales, selon le modèle occidental, par exemple la mise en place de la 1ère ligne télégraphique. Alors, faisons maintenant un petit tour d’horizon de cette place : quand on a la rue par laquelle on est arrivé dans le dos. En face de nous sur la droite, on a une belle vue sur un angle du château avec son bastion bien restauré. En face de nous sur la gauche maintenant, le bâtiment ocre que nous voyons est la Banque centrale de Libye.


<< 13 - Les souks de Tripoli...         15 - Les écoles juridique... >>

Sommaire complet du dossier :