Le foundouq al Bacri

La medina de tripoli

Le foundouq al Bacri

Nous voici à la sortie de la mosquée.

En quittant la mosquée, tournez sur votre droite, puis suivez la rue tout droit jusqu’au bout. Elle nous mènera au foundouq Al bacri. Au bout, vous aurez comme un arc devant vous, un autre à votre droite qui est l’entrée du Foundouq et la rue Suk El Attaro à votre gauche.

Nous voici devant le foundouq al Bacri. En allant y faire un tour, vous aurez encore une bonne perception de la réalité de ces établissements.

Vous êtes à présent dans la cour du foundouq al Bacri. Et il témoigne, on l’a dit, de l’intense activité marchande de Tripoli à l’époque ottomane. Beaucoup ont disparu. Ceux qui restent présentent toujours le même plan. Observons-le: d’abord, on y accède par une lourde porte de bois, qui est l’unique entrée, et qui permettait le passage des animaux chargés. Lorsque ceux-ci arrivaient dans la cour où nous sommes, on les déchargeait ou rechargeait. Et bien sûr, c’est dans les pièces au rez-de-chaussée que les marchandises étaient entreposées. D’autres pièces servaient d’écuries. En portant votre regard sur le haut des façades, vous pouvez voir que le foundouq possède 1 étage. Et c’est là que se trouvaient les chambres des marchands, petites et sans confort. Les soins du corps se satisfaisaient dans les hammams, nombreux dans la médina, jamais loin des foundouqs, tout comme les mosquées.


<< 18 - La mosquée al naga...         20 - La mosquée caramanli... >>

Sommaire complet du dossier :