Le Temple luthérien Saint-Pierre-et-Saint-Paul

La place du palais et la 1ere partie de la perspective nevski: de l'amiraute au gostini dvor

Le Temple luthérien Saint-Pierre-et-Saint-Paul

Bien, revenons à la Nevski prospect. Avançons au-delà de cet immeuble qui logeait les Editions Smirdine et vous verrez se dresser, à votre gauche un peu en retrait par rapport à l'immeuble précédent, une église remarquable par sa façade. Elle est encadrée de 2 tours, typique d'une église. En fait, il s'agit du temple luthérien Saint-Pierre-et-Saint-Paul.

Vous voici donc devant ce temple, un bâtiment de couleur claire, qui se trouve légèrement en retrait par rapport aux façades de l'avenue. Observez sa façade sur rue, et tout d’abord sa couleur et son matériau. Vous voyez qu'elle est d’une couleur claire qui rappelle la pierre de calcaire. Quelles sont maintenant les caractéristiques de sa structure ? Alors regardons : Celle-ci repose sur une structure en trois parties, tant dans sa largeur que dans sa hauteur. Voyez d’abord la structure horizontale: on a bien une partie centrale composée au 1er niveau d'une porte et au 2ème niveau d'une suite d'arcades. Cette partie centrale est encadrée et dominée par deux tours symétriques. A présent, regardez la structure verticale : on a un 1er niveau avec une porte centrale et deux portes latérales. Au 2ème niveau, se trouvent les arcades dans la partie centrale. Elles sont prolongées par une fenêtre arquée dans chacune des tours latérales. Enfin, au 3ème niveau, on peut voir les parties supérieures des tours avec chacune des fenêtres à trois ouvertures. A ce niveau, la partie centrale de la façade ne montre qu'une sculpture. Vous la voyez ? C’est un ange tenant une croix et c’est le moyen esthétique qui a été trouvé pour annoncer la fonction du bâtiment. Toutes ces observations peuvent être réunies en un mot, celui de Néogothique. Eh oui ! La Russie a elle aussi connu ce mouvement du « néo » qui va chercher ses modèles architecturaux dans le passé. Le néo-gothique sera ce retour vers le médiéval et toute l’Europe fera du néo-gothique au 19ème siècle. Ce temple construit par l’architecte Brullov qui est le représentant russe le plus marquant de ce mouvement néogothique. Et c’est vrai que ce néo-gothique changeait du classique. Rappelons que le "classique" en architecture se caractérise par une référence à l'antiquité gréco-romaine avec ses temples en pierre entourés ou précédés de colonnes surmontées d'un tympan triangulaire.
Les styles proprement médiévaux sont le roman et le gothique. Ils se caractérisent notamment par l'abandon progressif des canons antiques et l'adoption d'autres références venues du nord de l'Europe. C'est ainsi que les églises vont prendre l'allure de bâtiment fortifié avec des tours qui encadrent leur façade et parfois leur chevet. Ici Brullov s'est clairement inspiré de cette architecture gothique avec les deux tours qui encadrent la façade et le choix d'un enduit peint en beige clair qui rappelle la pierre des monuments gothiques. Ce mouvement s’est même amplifié dans la seconde moitié du 19ème car l’industrialisation croissante semblait ravaler l’homme au niveau d’un rouage. Et du coup, on se prend de nostalgie pour cette belle époque où chevaliers et gentes dames parlaient d’amour de façon très galante. Bien sûr, la réalité était toute autre. Mais cette vision idéalisée était vraiment le signe de la crainte de la société dans laquelle on s’engageait. Et ainsi, tout ce qui rappelle le moyen âge connait du succès : l’architecture néo gothique ; la littérature du moyen âge avec des œuvres comme Tristan et Iseult ; la Geste de Rolland ou Les Chevaliers de la Table Ronde. Et on créé même des musées consacrés au Moyen Age, comme le musée de Cluny à Paris.
Vous pouvez entrer dans le temple par curiosité, mais il n'y a rien à voir de particulier. Notons toutefois que la variété des communautés religieuses représentée sur cette Perspective Nevski souligne l'esprit de tolérance religieuse qui régnait en Russie tsariste du 18ème siècle jusqu’au début du 20ème. Nous avons vu une église protestante hollandaise, nous venons de voir un temple luthérien. Et nous verrons, au cours de notre promenade, une église catholique, une église orthodoxe et une église arménienne.


<< 13 - Nicolas Vassiliévitc...         15 - Fédor Dostoïevski  ... >>

Sommaire complet du dossier :