Griboïedov

La place du palais et la 1ere partie de la perspective nevski: de l'amiraute au gostini dvor

Griboïedov

Nous allons y aller sur cette place qui se trouve de l'autre côté de la Perspective. Pour ce faire, continuons d’avancer et arrêtons nous un instant sur le pont devant nous qui enjambe le canal Griboïedov.

Nous sommes sur le canal Griboïedov. C’est l'un trois des canaux qui dessinent une sorte d'arc de cercle irrégulier au sud du centre-ville, les deux autres étant la Moïka dont nous avons parlé et la Fontanka, le canal plus extérieur des trois.
Le Canal Griboïedov prend naissance avec la Moïka et va se jeter dans la Fontanka tout à côté du golfe de Finlande. Il a été aménagé pour tenter de réduire les inondations de la ville. Ce canal s'appelait autrefois Canal Catherine. Mais le régime soviétique décide de le rebaptiser "canal Griboïedov", du nom d'un personnage qu’il apprécie mieux que la tsarine. Qui est donc ce Griboïedov ?
Il est né en 1785 et mort en 1829, et fut massacré sur une route d'Asie centrale par une foule hystérique alors qu'il se rendait en ambassade à Téhéran. Cet homme écrit, mais ne connaît la célébrité qu’après sa mort. De son vivant, il sympathise plutôt avec ces intellectuels qui critiquent le régime et réclament plus de liberté d'expression, comme Pouchkine. Sa perspicacité et son franc-parler lui valent quelques mésaventures, un peu comme Pouchkine d’ailleurs. Des expériences désagréables l’incitent à écrire une comédie intitulée Le malheur d'avoir trop d'esprit. La pièce est évidemment censurée, puis finalement jouée, au prix de nombreuses coupures, qu'en 1831, après la mort de l’auteur. Son succès est tel qu'elle rend l’homme célèbre sur-le-champ. Les Soviétiques se sont ensuite ingéniées à entretenir cette célébrité. L'œuvre en question est une critique acide de la haute société russe à travers ses vices et ses vertus évoqués à l'aide de dialogues fins, grotesques ou caustiques, mais toujours étincelants d'intelligence. Continuons maintenant à avancer vers l'église Notre Dame de Kazan et vers la statue de Koutouzov en particulier.


<< 17 - La place de Kazan...         19 - L’église Notre Dame ... >>

Sommaire complet du dossier :