Les palais impériaux

La rome antique : la colline du palatin et le colisee

Les palais impériaux

Et maintenant, partons à la découverte des palais impériaux. Pour cela, nous allons prendre l’ancienne route qui y montait depuis l’arc de Titus, le clivus palatinus. Pour rejoindre cette route, plaçons-nous de manière à avoir le théâtre, les pavillons et la fontaine Farnèse à notre droite. L’escalier par lequel nous sommes montés ici est donc à notre gauche. Face à nous se trouvent deux chemins. L’un part tout droit, et l’autre en diagonale vers la gauche. C’est celui là que nous allons prendre. Il nous mènera à un petit escalier.

En descendant ces quelques marches, nous nous retrouvons sur une petite rue pavée de dalles romaines. Vous apercevrez juste à votre gauche l’arc de Titus. C’est sur cette rue, au pied des escaliers, que nous vous attendons.

Nous voilà sur le Clivus palatinus, la rue montante du Palatin. Cette rue date de l’époque du premier empereur, Auguste, à la fin du premier siècle avant Jésus Christ.
Prenons cette voie jusqu’au sommet de la colline. Arrivés en haut, nous nous trouverons alors face à des ruines impressionnantes. C’est là que nous vous attendons.

Nous y voilà ! Devant nous s’élève ce qui reste des grands palais impériaux. Nous disons DES palais, parce qu’il y en eu plusieurs. En fait, trois essentiellement, qui se complèteront mutuellement. Les empereurs y firent des ajouts progressifs et finirent par occuper l’ensemble de la colline. Ici, nous sommes face à la partie appelée « Domus Flavia », la maison flavienne, du nom de la famille de l’empereur Domitien. Il fit construire cette partie de palais à la fin du premier siècle. Son mur de façade s’étend face à nous et s’étire vers la droite. Nous reviendrons plus tard à cette Domus Flavia. En attendant, commençons par le début, de façon à bien comprendre l’évolution de la colline. Revenons à la fin de l’époque républicaine. Vers 44 avant Jésus Christ plus précisément. Nous sommes alors entourés de riches villas, dont plus rien n’est, maintenant, visible en surface. Dans une de ces villas vit le neveu du célèbre Jules César, Octave, destiné à devenir empereur sous le nom d’Auguste. Allons vers sa maison. Pour cela prenons le chemin qui s’oriente vers la droite et longe la façade de la domus Flavia. Allons jusqu’au bout de cette façade. Nous vous y attendons.

Nous sommes au coin de la Domus Flavia. Le chemin que nous croisons mène, vers la droite, aux petits pavillons Farnèse. Nous allons le prendre vers la gauche, longeant ainsi la Domus Flavia.

Depuis ce chemin, sur la gauche, nous pouvons apercevoir deux bâtiments au beau milieu des ruines de la Domus Flavia. Le plus grand des deux, tout blanc, date du 19ème siècle. C’est le musée du Palatin. Nous le verrons tout à l’heure. Il abrite les œuvres découvertes lors des fouilles. Le deuxième, plus petit, avec son toit de tuiles, est encore un reste de l’aménagement Farnèse du 16ème siècle. C’est le casino Farnèse, reste d’un petit pavillon de plaisance au cœur des anciens jardins.


<< 3 - La colline du Palati...         5 - Le site archéologiqu... >>

Sommaire complet du dossier :