L’intérieur du Colysée

La rome antique : la colline du palatin et le colisee

L’intérieur du Colysée

Et nous voilà surplombant l’ancienne arène, de forme elliptique, au milieu du bâtiment. Elle fait 79 mètres de long. Sans doute êtes-vous surpris d’y voir des traces de murs. Ce sont les sous-sols de l’arène. L’arène elle-même était faite de planches de bois posées sur les structures que vous voyez. Les planches étaient couvertes de sable, « rena » en latin, d’où le mot arènes. Le sable, facile à enlever et à remplacer, facilitait le nettoyage après les spectacles. Des systèmes d’élévateurs existaient, permettant aux gladiateurs ou aux animaux d’apparaître directement depuis les sous-sols. On faisait aussi monter des décors, car les spectacles avaient souvent un aspect théâtralisé.

Sur les deux « pointes » de l’ellipse, vous voyez deux portes. L’une servait à l’entrée des gladiateurs et des cortèges qui défilaient devant l’empereur en prononçant la célèbre phrase : « Ave Cesar, morituri te salutant », « Salut César, ceux qui vont mourir te saluent. »

Les gradins ont pratiquement disparu. Seules subsistent les structures sur lesquelles ils reposaient. Les 12 gradins les plus bas et donc les plus proches de l’arène, étaient réservés aux chevaliers romains, classe équestre ou aristocratique. Ces gradins étaient protégés sur leur bord par un filet. Au-dessus venaient ensuite 19 gradins de pierre, puis, au sommet, 7 gradins de bois. L’ensemble pouvait contenir 50 000 personnes, disposées selon leur classe sociale. Avant et après les spectacles, le peuple passait par les couloirs intérieurs, les « vomitoria », qui, comme leur nom l’indique, vomissaient littéralement des cohortes de romains excités et surchauffés. Imaginons maintenant l’atmosphère qui régnait ici, le cri des fauves, les râles des gladiateurs mourant. Les hurlements de la foule amplifiée et résonant sous le velarium, qui fermait l’amphithéâtre comme un toit ! Ces images terribles durent rester longtemps dans l’inconscient populaire car au Moyen Age, le Colisée était considéré comme un lieu maudit et hanté. Les romains n’aimaient pas s’en approcher, en particulier la nuit. Il est vrai que ces couloirs servaient aussi de repères à de nombreux brigands. L’intérieur de l’arène était occupé par des familles nobles qui s’y firent construire de petites forteresses.
Nous pouvons maintenant faire le tour de l’arène. Suivons pour cela les flèches « Uscita », sortie, elles nous mèneront aux escaliers et à la porte de sortie.


<< 16 - Le Colysée...         

Sommaire complet du dossier :