La Waagplatz

La salzbourg de mozart : la getreidegasse et la ville bourgeoise de salzbourg

La Waagplatz

Partons maintenant à la découverte des rues tortueuses. Tournons à nouveau le dos à Mozart et regardons le café Glockenspiel. Deux chemins possibles s’offrent à nous : à gauche vers la cathédrale, la cité princière avec ses majestueux bâtiments ou à droite vers la Waagplatz et le charme de la ville bourgeoise. Prenons donc à droite en laissant le café Glockenspiel sur notre gauche. Arrêtons-nous devant le numéro 1 situé au fond et à droite de la place et dont la façade est recouverte d’une grande peinture murale. Prenons un peu de recul pour contempler la fresque sur la façade au numéro 1.

Au centre de cette façade, deux immenses personnages face à face : un homme et une femme séparés par une grande ancre marine et vêtus d’un tablier et d’un costume d’ouvrier. La femme qui porte une immense gerbe de blé symbolise bien sûr la moisson. Quant à l’homme, il porte une longue écharpe repliée dans laquelle sont retenues des graines, c’est en fait une allégorie des semailles. Le tonneau, lui, évoque évidemment la bière, boisson nationale autrichienne obtenue par fermentation des céréales. Cette peinture stylisée et pourtant très réaliste n’est pas sans rappeler le style hyper réaliste en vogue avant la Seconde Guerre. De fait, elle date de 1928. Alors pourquoi cette allusion à la bière ? Et bien tout simplement, car c’est là qu’était la brasserie municipale.
L’immeuble immédiatement à droite, au numéro 2, a un rez-de-chaussée charmant avec son porche circulaire et ses portes-fenêtres fermées par de grands volets de métal. Ces derniers datent de la seconde moitié du 18e siècle et attestent de la qualité du travail du métal dans la région. L’intérieur du bâtiment, lui, est plus ancien et remonte au 16e siècle. Il abrite un restaurant et nous vous invitons à venir y déguster de la cuisine traditionnelle autrichienne, tout en profitant du plafond voûté supporté par d’imposants piliers qui datent de 1560.


<< 4 - La statue de Mozart...         6 - Judengasse : le n°15... >>

Sommaire complet du dossier :