Judengasse : le n°15

La salzbourg de mozart : la getreidegasse et la ville bourgeoise de salzbourg

Judengasse : le n°15

Prenons maintenant vers la gauche, la rue en courbe dite Judengasse, la ruelle des juifs, où nous ferons 3 haltes successives, chacune racontant une tranche de la vie du Salzburg d’antan. D’abord allons au N°15 pour nous arrêter devant l’hôtel Alstadt.
Cette demeure est charmante avec ses alignements réguliers de fenêtres se détachant sur la façade uniformément rose. Si elle nous semble ancienne parce que de style traditionnel, sa façade est pourtant relativement récente puisque qu’elle date de 1927.
Cela dit, le bâtiment remonte au Moyen Age. Nous sommes, en effet, devant une vieille institution de Salzbourg et les archives mentionnent un hôtel à cet endroit depuis 1377. Il fut en fait édifié sur l’emplacement d’une synagogue, car, comme le nom de la rue l’indique, Judengasse, nous sommes dans le quartier juif du Salzbourg Moyen Âgeux. La communauté a souffert des terribles répressions du 14e siècle et aujourd’hui, seul le nom de la rue rappelle sa présence dans la cité. A l’époque des grandes pestes, les juifs furent accusés d’empoisonner les fontaines et deux terribles pogroms eurent lieu en 1348 et en 1404. En ces deux occasions, nombre d’entre eux périrent sur le bûcher. Les raisons invoquées montrent bien l’obscurantisme de ces temps. Car s’ils furent accusés de transmettre les grandes pestes qui décimèrent les cités chrétiennes, c’est que les juifs semblaient relativement épargnés par l’épidémie. Et cela les fit accuser de sorcellerie. Or, les juifs, parce que leurs rites leur recommandaient de se purifier dans une eau courante, se préservaient ainsi, sans le savoir du prion de la peste. La superstition chrétienne a transformé les juifs en sorciers, plutôt que de chercher une explication liée à la vie quotidienne.


<< 5 - La Waagplatz...         7 - Judengasse : le n°13... >>

Sommaire complet du dossier :