La maison natale de Mozart

La salzbourg de mozart : la getreidegasse et la ville bourgeoise de salzbourg

La maison natale de Mozart

Poursuivons notre découverte de la rue centrale en laissant derrière nous la mairie. Désormais nous pénétrons dans la Getreidegasse, ce qui signifie la rue des Céréales. Rendons-nous devant la façade du numéro 9 sur laquelle vous lirez : Mozart-Gebuthaus, c'est-à-dire « maison natale de Mozart ».

Nous sommes devant l’endroit le plus célèbre de la ville : la maison natale de Mozart. Pour mieux l’admirer prenons un peu de recul en nous positionnant sur la petite place qui lui fait face : la Haguenauer platz.

Nous allons maintenant dire quelques mots sur cette maison et sur la famille Mozart. D’abord, pourquoi Hagenauer Platz? Johann Laurenz Hagenauer était l’ancien propriétaire de la demeure où naquit Mozart. Il y possédait, au rez-de-chaussée, un comptoir d’épices. En 1747, un jeune musicien de la chambre du prince, un certain Léopold Mozart, originaire d’Augsbourg dans le sud de l’Allemagne, et son épouse, Anna Maria Perl lui louèrent le troisième étage de cette imposante maison bourgeoise. La façade a été transformée au 19e siècle. A l’époque de Mozart, elle n’était pas lisse comme aujourd’hui, mais recouverte d’ornements rococo en stuc, de coquilles et de courbes formant des « C » entrecroisés. Nous pourrons nous faire une idée de la façade d’origine en observant, tout à l’heure, le revers de la maison.
Mais revenons à la famille Mozart. Elle a vécu ici 23 ans. C’est là que naquirent les 7 enfants de Léopold et Anna Maria, y compris les 2 seuls qui atteignirent l’âge adulte : Maria Anna Walburga surnommée Nannerl -née en 1751- et Wolfgang Amadeus né le 27 janvier 1756. Les relations entre Léopold et son propriétaire étaient excellentes et grâce à la correspondance échangée entre les deux hommes, nous connaissons bien la jeunesse de Wolfgang.
En 1995, l’ancien appartement des Mozart a été restauré et un musée sur la vie du compositeur y a été aménagé. Le musée réunit quelques portraits originaux de la famille et quelques instruments de musique dont le violon d’enfant de Mozart dû à Andreas Ferdinand Mayr ainsi que le piano-forte utilisé par Mozart à partir de 1780 dans ses concerts viennois. Ne vous attendez pas à trouver le décor d’origine que connut Mozart, il a été entièrement bouleversé au cours des siècles. L’appartement était constitué d’une cuisine, d’un petit cabinet, d’une salle de séjour, d’une seule chambre et d’un bureau. Cette distribution prouve que Léopold avait des moyens limités, mais n’était cependant pas pauvre. En 1773, les Mozart déménagèrent pour une location plus spacieuse située sur l’actuel Makartplatz, et vous pourrez la découvrir lors d’une autre promenade intitulée « Mirabelle ». Si vous êtes tentés vous pouvez visiter le musée Mozart. Pour cela, il vous faut pénétrer par la porte de gauche et monter directement au premier où se trouve la caisse.


<< 12 - La tour de la mairie...         14 - La rue Getreidegasse... >>

Sommaire complet du dossier :