La place de l’université

La salzbourg de mozart : la getreidegasse et la ville bourgeoise de salzbourg

La place de l’université

Tournons-nous vers le Festspiel pavillon et empruntons la rue que nous voyons tout de suite à droite et qui longe le pavillon, puis continuons tout droit jusqu’à la place de l’université. Il s’agit de la Wiener Philharmoniker Gasse.
Retrouvons-nous devant la façade d’entrée de cette gigantesque église baroque.

Avant de découvrir l’église, admirons un instant l’architecture qui rend cette place aussi charmante. D'un côté, elle est dominée par la somptueuse façade à l’architecture mouvementée de l’église, et de l’autre, il y a un magnifique ensemble de maisons anciennes qui semblent sagement regarder l’église. Tournons le dos à l’église pour observer ces maisons avec leurs commerces.
Plusieurs d’entre eux proposent charcuteries et Bretzel à la forme si caractéristique de ronds s’entrecroisant. Le Bretzel traditionnel, comme en Bavière, est toujours salé, mais à Salzbourg ils sont gigantesques et vous pouvez en déguster avec de la tomate, des amandes et même recouverts de chocolat. Tous les jours, sauf le dimanche, les paysans de la région viennent vendre leur production sur cette place de l’Université.
Regardons maintenant plus attentivement les maisons devant nous et en particulier celle au milieu qui porte le numéro 14. Son décor presque envahissant souligne les belles fenêtres régulières et cela c’est typique du 18e siècle. Et puis figurez vous que nous connaissons déjà cette bâtisse ! ! Oui, car c’est l’arrière de la maison dans laquelle naquit Mozart le 27 janvier 1756 et dont l’entrée se fait dans la Getreidegasse.
Et maintenant, regardons à droite le vaste passage voûté surmonté d’un grand arc. Il conduit tout droit sur la place du vieux Marché Altermarkt et à son café Tomaselli. Cet arc du 17e siècle fut construit en même temps que l’université. A sa droite dans la haute maison de 5 étages assez simple et portant le numéro 19 mourut la sœur de Mozart, la géniale Nannerl. En effet, après le décès de son époux, le baron Berchtold zu Sonnenbrug, conseiller impérial, Nannerl revint à Salzbourg pour s’installer dans cette belle bâtisse dont la façade date du début du 19e siècle. C’est ici qu’elle s’éteignit le 29 octobre 1829. La sœur aînée de Wolfgang Amadeus était une brillante claveciniste qui, dans sa jeunesse, accompagna son frère jusqu’à la cour impériale de Vienne.


<< 22 - L’université de Salz...         24 - L’église de l’univer... >>

Sommaire complet du dossier :