Fischer Von Erlach et son œuvre

La salzbourg de mozart : la getreidegasse et la ville bourgeoise de salzbourg

Fischer Von Erlach et son œuvre

Une sculpture doit être impérativement signalée. Levez les yeux jusqu’au sommet de la partie centrale, c'est-à-dire jusqu’à la balustrade du toit. Nous voyons une statue de femme posée sur un croissant de lune doré. C’est l’immaculée conception et l’église lui est consacrée. Nous pouvons très bien distinguer l’énorme croissant de lune doré et les mouvements violents de la robe de Marie qui semble gonflée par le vent. Naturellement, comme le veut la sculpture baroque, le corps de Marie n’est pas droit, mais forme une courbe sinueuse. Qui est l’architecte de cet incroyable monument qui ne déparerait pas à Rome ?
Et bien, c‘est encore Fischer Von Erlach, pur génie de l’art baroque, comme vous pouvez le constater. Fischer von Erlach est né à Graz en Autriche en 1656. Très jeune,  il part étudier l’architecture à Rome auprès du génial Bernin qui travaille alors au Vatican. De retour en Autriche, il est nommé architecte impérial à Vienne en 1687 et réalise de nombreux projets pour la cour. Citons en particulier la résidence d’été des princes : le château de Schoenbrunn. Le prince Johann Ernst von Thun l’appela à Salzburg avec la mission de moderniser la ville par de belles constructions baroques. Et là, il réalisa pas moins de 3 églises, les écuries que nous avons vues et des plans pour le château de Mirabelle.
Signalons que le long bâtiment monotone à droite de l’église est l’arrière de l’université que nous avons vue tout à l’heure.


<< 24 - L’église de l’univer...         26 - L’Intérieur de l’égl... >>

Sommaire complet du dossier :