Histoire des Saadiens

Quelle note donneriez-vous à Marrakech ?

La vieille ville: le sud de la medina

Histoire des Saadiens

Longeons maintenant cette façade puis tournons dans la 1re ruelle sur notre gauche. Et à gauche encore, à une dizaine de mètres se trouve l’entrée des tombeaux saadiens. Après avoir pris le ticket, retrouvons-nous dans le jardin.

Nous nous trouvons à présent dans le jardin des tombeaux royaux, profitons de ces lieux pour nous asseoir quelques instants afin de comprendre quelle était cette dynastie saadienne.
Parlons de ces saadiens. Les Saadiens sont à l’origine une petite puissance originaire de la région du Dra qui se trouve près de Ouarzazate. Au 16e siècle, le Maroc est en déclin. L’éclatement des tribus fait qu’il n’y a plus de pouvoir central. La pression espagnole et surtout portugaise se fait sentir, les réseaux commerciaux sont captés par les Occidentaux. Devant ce déclin, les ambitions saadiennes vont pouvoir s’exprimer. Petit à petit, par des conquêtes à partir de 1501, les saadiens vont s’imposer comme la seule force régnante possible. Marrakech est prise en 1524, puis Fès. Mais les saadiens se trouvent face aux Portugais. La guerre trouvera sa conclusion en 1578 dans une célèbre bataille qu’on appelle la bataille des 3 rois. Elle opposa le roi du Portugal Sébastien 1er à deux dynastes marocains Motaouakil et son oncle Abd el Malik. Tous trois périrent dans la bataille qui mit en présence plus de 70 000 hommes. Mais le résultat fut que le Portugal ne put garder qu’une petite base au Maroc. Cette bataille est doublement importante : pour le Maroc tout d’abord, dont elle symbolise la reconquête sur les européens. Et pour l’Europe ensuite, car elle marque le déclin du Portugal au profit de l’Espagne.
Et après cette victoire, les Saadiens continueront à étendre leur influence au Maroc. Leur plus grand souverain est sans conteste Ahmed el mansour dit Le Doré. Il va régner durant 25 ans à la fin du 16e siècle. Il entreprend des expéditions militaires jusqu’à Tombouctou afin de s’approprier richesses et routes commerciales. Homme politique, stratège militaire, il va faire du Maroc une puissance considérable et riche. C’est cela qui lui vaudra son surnom de doré. Sa politique va lui apporter de quoi embellir considérablement sa ville Marrakech. C’est à Marrakech en effet, qu’arrivent l’or et les esclaves.
De plus, Ahmed le doré réorganise son état : il crée une armée permanente, constituée de mercenaires, imite l’administration ottomane, favorise le développement de nouvelles cultures. Ainsi les régions de Marrakech et du Sous sont-elles consacrées à la canne à sucre. Pourtant, après ce règne brillant, le déclin de la dynastie est accéléré par deux phénomènes : tout d’abord, il n’y a pas de successeurs valables et le gâchis des richesses est extrême. Ensuite, il y a une frange de plus en plus importante de la population qui tombe dans le puritanisme. Et les dépenses somptuaires de la dynastie sont critiquées ainsi que son mode de vie. Les Alaouites qui mènent une vie de méditation et de pauvreté sont portés au pouvoir et mettent fin à la dynastie saadienne au début du 17e siècle, soit deux siècles après son émergence. Voilà ce qu’en résumé, nous pouvions dire sur le saadien.


<< 4 - La ville de Kasbah...         6 - Les tombeaux Saadien... >>

Sommaire complet du dossier :