Les Alaouites

La vieille ville: le sud de la medina

Les Alaouites

Depuis la porte bab Berrima, nous allons maintenant nous rendre au "palais de la Bahia". Pour cela, soyons sur la place des ferblantiers et tournons le dos à la porte "Bab Merrima".

Vous y êtes ? Bien, alors, quand vous tournez le dos à la porte bab Berrima, allez sur votre droite et longez la place des ferblantiers. A quelque mètres devant nous se trouvent les maisons du mellah, l'ancien quartier juif. Une grosse maison en particulier est repérable, car elle est devenue un restaurant touristique qui porte le nom de "Douirya". La porte de ce restaurant se trouve sous un portique.
Quand vous êtes dos à la porte du restaurant "Douirya", sous le portique, vous prenez à votre droite. A quelques pas de là, sur votre droite toujours, un arc permet d'entrer dans un marché couvert. C'est en fait une rue large du mellah. Empruntons cet axe très achalandé. Des épiciers, des marchands d'habits occupent cet espace commerçant.

Voilà. Nous sommes dans cette rue couverte. Avançons une cinquantaine de mètres puis nous passerons sous la grande porte fortifiée qui protégeait le quartier juif et restreignait la liberté de circulation de ses habitants.

En passant par cette porte, vous retrouvez la circulation automobile et la rue Fetouaki. Tournez à droite et longez le trottoir pendant une cinquantaine de mètres et vous vous trouvez devant l'énorme portail du "Palais Bahia" qui donne sur le début de la rue Riad Zitoun, une rue importante de la médina.

Nous sommes au début de cette rue Riad Zitoun : sur notre droite, nous voyons l'entrée du palais de la Bahia bien reconnaissable par la taille du portail d'entrée. Après avoir acquitté le billet d’entrée, retrouvons-nous dans la première cour. Un endroit ombragé nous permettra, avant de commencer la visite, de mieux comprendre le contexte qui a entouré la construction du palais.

Nous sommes dans un palais de la période Alaouite. Prenons le temps de revenir un peu sur cette dynastie et sur le contexte historique à l’origine de sa construction. La dynastie des Alaouites est originaire de Rissani dans la zone du Tafilalet, zone située à environ 400 kms à l'est de Marrakech. Au 17e siècle, alors que la dynastie saadienne était sur le déclin, les Alaouites, qui tirent leur nom d’Ali, le gendre du Prophète, se lancèrent dans une série de conquêtes afin de prendre le pouvoir. Ils représentent une réaction puritaine face aux richesses et à la décadence des saadiens. Dans un premier temps, ils s’installent à Fès. L’un des plus grands souverains de cette dynastie fut Moulay Ismail que nous avons évoqué précédemment. On le surnomme parfois le Louis 14 du Maroc. Il a régné 45 ans jusqu’en 1727. Tout d’abord, il réorganise l’armée puis il s’empresse de conquérir les ports du Maroc grâce auxquels il sécurise les débouchés commerciaux du Pays. Et puis surtout, il va se lancer dans une politique de réunification du pays qui lui permettra d’étendre les réseaux commerciaux. Il est aussi très connu pour avoir fixé une nouvelle capitale, Mekhnès, véritablement somptueuse et entourée de 25 kms de remparts. Mais à sa mort, le pays retourne à l’anarchie: des mouvements tribaux, des querelles de succession, des appétits étrangers vont démembrer une construction fragile. Malgré cela, au 19e siècle, la dynastie et ses grands serviteurs ont toujours les moyens de construire de manière fastueuse, ce qui est cas pour ce palais.


<< 10 - Le palais du Badi...         12 - L’histoire du palais... >>

Sommaire complet du dossier :