La Place Royale

La ville haute et la place royale

La Place Royale

Nous voici sur la place Royale. Nous sommes ici au cœur d’un des lieux les plus importants de la ville. En effet, si la grande place, dans le bas de la ville, a toujours été vouée au commerce, le lieu où nous nous trouvons a toujours été lié au pouvoir. A l’endroit où s’élève la place, se trouvait autrefois le palais de Bruxelles, qui abrita les représentants des différents pouvoirs politiques qui se sont succédés au cours des siècles : ducs de Brabant, Ducs de Bourgogne, Rois et gouverneurs espagnols, gouverneurs autrichiens. Plus tard, des palais se trouvant à proximité abriteront le roi de Hollande, et enfin, à partir de 1831, le roi des Belges. Mais tout cela est une longue histoire que nous allons tenter de raconter ici au travers de l’architecture. Nous verrons d’ailleurs les restes du palais médiéval dans les sous-sols de la place, ce qui nous permettra de mieux comprendre encore l’histoire du site.

Nous allons commencer par partir de ce que nous voyons aujourd’hui. Parcourons du regard l’ensemble de cette très belle place. Que voyons-nous ? Une place très équilibrée, soignée, très classique, sans aucune extravagance architecturale. Toute blanche aussi, ce qui ajoute encore à sa sobriété. La place est parfaitement symétrique. Tous les bâtiments y sont identiques, excepté le porche de l’église devant lequel nous nous trouvons, qui constitue un peu le point culminant de la place, car, étant donné le contraste des couleurs, tous les regards sont amenés à converger vers cette église.
Au milieu de la place se trouve une statue du 19e siècle, qui représente Godefroid de Bouillon. Nous y reviendrons. Au-delà de la statue, c’est-à-dire de l’autre côté de la place, face à nous, une large avenue descend vers la ville basse. C’est la rue Montagne de la cour. Si vous la preniez, elle vous mènerait notamment vers la grande Place.

Toujours de là où nous sommes, nous voyons aussi une rue débouchant sur la droite de la place. C’est la rue Royale, qui nous mènera au palais royal et au Parc de Bruxelles. Nous la prendrons plus tard.
Par contre, regardons à gauche maintenant : la large rue qui débouche sur la place est la Rue de la Régence, qui va jusqu’au quartier du Sablon et au fameux palais de Justice. Ces deux quartiers sont abondamment décrits dans notre autre parcours dans a ville haute.

Mais revenons encore à la Place elle-même. Plusieurs musées importants s’y trouvent : le musée des Beaux Arts, le musée des Instruments de musique, le musée-palais de Charles de Lorraine, et le musée de la Dynastie, qui donne aussi accès aux souterrains archéologiques de la place. Le musée des Beaux Arts, tout d’abord, qui constitue une autre promenade à part entière, se situe dans l’angle gauche de l’autre côté de la place. En regardant dans cette direction, nous voyons une de ses grandes entrées.
Le musée des instruments de musique, quant à lui, est aussi de l’autre côté de la place, mais du côté droit. Son entrée se trouve rue Montagne de la cour. Nous y reviendrons, mais d’ici, il est reconnaissable par les photos d’instruments de musique dans ses vitrines extérieures. Le palais de Charles de Lorraine n’est pas visible d’ici. Nous irons en voir la façade plus tard, derrière le musée des Beaux Arts. Enfin, le musée de la dynastie est le grand bâtiment juste à notre droite. Son entrée se fait par la façade opposée, du côté du Parc de Bruxelles. Nous irons également un peu plus tard.


<< 2 - Promenade sur la vil...         4 - Historique de la pla... >>

Sommaire complet du dossier :