La place de Doña Elvira

Le barrio de santa cruz et le barrio san bartolomeo

La place de Doña Elvira

Maintenant, tournons le dos au Christ de Miséricorde, empruntons la ruelle qui se trouve en face de nous tout en longeant le mur de l'Alcazar afin de parvenir à l'exquise plaza de Doña Elvira.

La petite place de Doña Elvira, où nous sommes, dégage un charme pénétrant grâce à ses orangers, ses jasmins et ses bougainvilliers.
Le nom de cette place rappelle que la fille du chancelier don Pedro Lopez de Ayala, doña Elvira, a vécu dans le palais de son frère qui jouxtait cette place.
La place s'est développée à l'emplacement d'un ancien corral. Le mot corral était le nom donné à un théâtre à ciel ouvert. Durant le 16e siècle, le siècle d'or espagnol où les souverains régnaient sur un empire où « le soleil ne se couchait jamais », leurs cours furent fréquemment transformées en théâtre, ce qui fut le cas ici. A la fin du 16e siècle et au siècle suivant, Séville était la capitale du théâtre espagnol. Les Sévillans, issus de tous les milieux sociaux, adoraient aller au théâtre. C'est pourquoi on réaffectait d'anciens bâtiments dont la forme était propice aux représentations théâtrales. Il s'agissait, bien entendu dans ce cas précis, de théâtres populaires.
Plus tard, le bâtiment fut abattu et la place prit son allure actuelle, avec ses bancs ornés d'azulejos et protégés par l'ombre odorante des orangers où vous pouvez, si vous le souhaitez, faire une halte agréable.


<< 5 - La petite plaza de l...         7 - La ruelle de l'eau... >>

Sommaire complet du dossier :