La plaza de las Cruces

Le barrio de santa cruz et le barrio san bartolomeo

La plaza de las Cruces

Continuons notre promenade : lorsque les jardins Murillo sont à notre droite, prenons la Calle Mariscal qui se trouve sur notre gauche. C'est une ruelle particulièrement étroite qui débouche sur une placette irrégulière : la plaza de las Cruces.

Lorsque nous arrivons sur la minuscule place de las Cruces, ou place des croix, nous apercevons immédiatement 3 colonnes, surmontées chacune par une croix de fer forgé, encore du fer forgé ! La plus grande de ces colonnes est une colonne antique. Elle provient d'un monument romain qui n'a pas été identifié. Dans toutes les anciennes villes romaines, en effet, et Séville n'a pas échappé à la règle, les habitants n'ont pas hésité à puiser très régulièrement dans les bâtiments romains en ruine afin de réutiliser tantôt une colonne, tantôt un pilier bien taillé.
Cela a bien entendu contribué à faire disparaître plus rapidement les monuments antiques.

Cela dit, on peut se demander pourquoi on a disposé ces croix dans la rue. Et bien, en Espagne, la religion catholique reste omniprésente dans la vie quotidienne. C'est pourquoi, on voit encore sur les murs la représentation de saints en azulejos ou bien des statues de la Vierge. La croix est particulièrement vénérée depuis la prise de Grenade, en 1492, qui a vu la fin de l'occupation musulmane dans la péninsule ibérique. Cette date fut considérée comme la victoire définitive du christianisme et de son symbole, la croix, sur les infidèles. Tous les ans, au début du mois de mai, la fête des "cruces de mayo" ou « croix de mai » est encore célébrée en Andalousie. On dresse alors, sur des podiums, de splendides croix, faites uniquement de fleurs. C'est l'une des grandes fêtes qui rythment la belle saison en Andalousie, occasion de processions mais aussi prétexte pour se réunir autour de ces croix afin de boire un verre et de danser.
Les trois croix que nous voyons devant nous, particulièrement photogéniques, conservent le souvenir de ce culte et de cette fête.


<< 13 - La plaza de refinado...         15 - L’Eglise Santa Maria... >>

Sommaire complet du dossier :