La Calle Marmoles

Le barrio de santa cruz et le barrio san bartolomeo

La Calle Marmoles

Lorsque nous sommes face à l'entrée de l'église Saint Nicolas, prenons la 2e rue à gauche, c'est la Calle Marmoles.

A l'entrée de la calle Marmoles, à gauche, nous pouvons apprécier la jolie façade saumonée d'une belle demeure du 18e siècle et les formes curvilignes de ses corniches.
Avançons d'une centaine de mètres encore dans la calle Marmoles. Presque au bout de la rue, sur notre droite, entre deux immeubles, nous apercevrons, derrière un grillage, 3 grandes colonnes, situées en contrebas.
La Calle Marmoles -ou rue des marbres- doit son nom à ces 3 colonnes de granit, hautes de 9 m. Il s'agit de vestiges d'un temple romain, de la période impériale, probablement dédié à Hercule, ou au dieu Mars. Une légende qui remonte à la Renaissance raconte que le demi-dieu Hercule fut le fondateur de Séville. Les colonnes que nous voyons plantées là auraient été dressées par Hercule à cette occasion.
Grâce à ces colonnes, nous pouvons mesurer la différence de hauteur entre le niveau romain et le niveau actuel de la ville : et celle-ci a en fait été surélevée de plus de 2 mètres. D'autres colonnes de ce temple ont été réemployées pour orner la place de l'Alameda qui se trouve du côté opposé du Séville historique, dans le quartier de la Macarena.


<< 20 - La plaza de Padre de...         22 - La Casa de los Piñel... >>

Sommaire complet du dossier :