La Casa de los Piñelo

Le barrio de santa cruz et le barrio san bartolomeo

La Casa de los Piñelo

Continuons jusqu'au bout de la calle Marmoles.

Nous sommes au bout de la calle Marmoles. Prenons la 1ère rue sur notre droite, puis immédiatement la 1ère rue à gauche, c'est la Calle Abades.
La calle Abades suit le tracé du cardo maximus, l'axe majeur, orienté Est-Ouest, de la cité romaine d'Hispalis. Elle est ponctuée, comme souvent dans le barrio Santa Cruz, de bâtiments dont la base des murs est formée de grandes meules circulaires, provenant de moulins. Nous pouvons constater, une nouvelle fois, le goût des Sévillans pour les matériaux de réemploi.
Au croisement des rues, nous apercevons, à l'angle des maisons, des bornes de marbre ou de bronze, qui étaient destinées à protéger les piétons de la circulation. Ce sont des vestiges de l'urbanisme de l'âge classique.
Avançons encore sur quelques dizaines de mètres dans la calle Abades et arrêtons-nous à l'intersection de la calle Abades et de la calle Segovia.

La Casa de los Piñelo se situe au croisement de la Calle Abades et de la Calle Segovia. C'est actuellement le siège de l'Académie des beaux-arts et de l'académie des belles-lettres.

L’édifice est un bel exemple des palais sévillans de la fin du Moyen Âge. Et comme vous le voyez, sa façade discrète conserve encore une allure médiévale. Levons-les yeux vers le sommet du palais : nous remarquerons un petit belvédère qui fut percé en haut de la façade au cours du 16e siècle. Cette tradition, venue d'Italie, devint à la mode durant la Renaissance en Espagne.
Cette maison cossue était la propriété du banquier Francisco Piñelo. Celui-ci appartenait à l'une des plus riches familles génoises. Il habita ce palais de 1496 à 1509, année de sa mort. Francisco Piñelo était l'ami et le partenaire de Christophe Colomb. Il a joué un rôle important dans l'organisation de ses expéditions et dans la gestion de la Casa de la Contratacion. Mais de quoi s’agit-il ? Et bien, la Casa de la Contratacion, dont le siège se trouvait dans l'Alcazar de Séville, était à la fois chambre et tribunal de commerce; c'était un organisme chargé de gérer les relations avec le Nouveau Monde durant plus de 2 siècles de 1503 à 1717.


<< 21 - La Calle Marmoles...         23 - La Calle Mateos Gago... >>

Sommaire complet du dossier :