L’Hôtel de Lauzun

Le charme de l'ile saint-louis

L’Hôtel de Lauzun

Allons voir de plus près le beau portail de l’hôtel Melliand sur la rue Poulletier.

C’est en effet l’un des 4 ou 5 portails remarquables de l’île : la cartouche de pierre sculptée sur la lunette, cet espèce de fronton arrondi, entoure un médaillon ovale tout à fait lisse ; alors que jusqu’à la Révolution y figuraient les armes des propriétaires. Les vantaux de porte, eux, sont ornés de 2 têtes barbues coiffées d’une peau de lion: c’est Hercule et la peau du lion de Némée, un trophée de l’un de ses 12 travaux. Hercule est en double, pour les besoins de la symétrie, car la porte a 2 vantaux. Rendons-nous maintenant devant le 17 quai d’Anjou.

L’hôtel du 17 quai d’Anjou est l’hôtel de Lauzun. Nous y voyons un beau balcon de fer forgé très doré. Regardons sa ferronnerie : le dessin est serré, touffu, ce qui montre que c’est un balcon du 17e alors qu’au 18e siècle et après, les balcons seront plus aérés. Mentionnons que c’est aussi un des premiers balcons de ferronnerie de cette qualité à Paris, et que ce balcon avait été prévu dès la construction de l’hôtel (d’où les consoles de pierre). Quant aux gouttières, elles sont pittoresques, mais peu anciennes. Remarquons, là encore, la sobriété, pour ne pas dire le minimalisme de l’architecture : ni sculptures, ni pilastres, ni frontons, sauf ceux des lucarnes, ici encore. Tout un programme d’austérité –apparente : on ne montre pas la richesse à l’extérieur,c’est qu’elle est exposée à l’intérieur. L’hôtel de Lauzun est célèbre à deux titres : son décor intérieur « baroque », et l’histoire de ses occupants. L’hôtel a été construit à la fin des années 1650 par l’architecte Charles Chamois. Le décor, qui consiste en boiseries peintes et dorées et en plafonds à sujets mythologiques subsiste dans le grand escalier et dans 6 pièces au moins qui donnent sur le quai. Il s’agit de l’un des plus beaux décors intérieurs du 17e siècle conservés à Paris. On ne peut lui comparer que ceux de 2 autres hôtels, dont l’un est l’hôtel Lambert, près d’ici : nous en parlerons bientôt. Nous ne pouvons pas le voir dans le cadre de cette promenade.
Cela dit, entre avril et octobre uniquement, il est ouvert aux visites guidées le mardi. Celles-ci sont annoncées dans l’officiel des spectacles. Il vous suffit de vous y rendre quelques minutes avant l’heure de rendez-vous indiqué.


<< 4 - Le Quai d’Anjou ...         6 - Le propriétaire de l... >>

Sommaire complet du dossier :