L’histoire du château

Le château de charlottenburg et son quartier

L’histoire du château

Regardez au-dessus des fenêtres ovales de la coupole. Vous voyez scintiller de grandes couronnes dorées qui sont les seules décorations. Ces dernières sont très symboliques, car nous sommes au pied du premier château royal édifié dans la région. Mais n’y avait-il pas d’autres châteaux dans la région ? Et bien pour y répondre, permettons-nous une petite présentation historique de ce lieu prestigieux.

Le château fut construit entre 1695 et 1713 par l’électeur de Brandebourg Frédéric 3. Ce dernier était duc de Prusse, un état qui dépendait du roi de Pologne. Or Frédéric souhaitait obtenir un titre de roi et décida de se couronner lui-même Roi « EN » Prusse en 1701. Mais comme la Prusse était un état vassal de la Pologne, Frédéric ne pouvait diplomatiquement pas utiliser le « Roi De Prusse » et se retrancha sur un simple « Roi En prusse ». Ce n’est que sous Frédéric 2 que le « En » sera transformé en De car la Pologne sera supprimée de la carte et découpée entre la Prusse, l’Autriche et la Russie. Et c’est pour cela que le château et plus encore les couronnes de la coupole sont une allusion claire à l’élévation du prince à la dignité de Roi. Désormais, il se fait appeler Frédéric 1. Avant, en tant que Frédéric 3, il était le 3ème prince de Prusse à s’appeler Frédéric. Et désormais, il est le premier roi de Prusse à s’appeler Frédéric : d’où Frédéric 1er.

Mais est-ce que Charlottenburg était la résidence principale du roi et pourquoi ce nom ? Le véritable château qui abritait également le gouvernement se trouvait à l’origine au cœur de Berlin, au bout de l’avenue Unter den Linden. Il remontait au 15e siècle, mais fut justement refait et considérablement agrandi par Frédéric 1er. Ce somptueux palais fut malheureusement bombardé pendant la guerre et rasé par le gouvernement de la RDA en 1951. Le régime communiste ne voulait pas voir au centre de la capitale un « symbole de l’impérialisme prussien » pour reprendre les termes de l’époque. Et en fait, Charlottenburg était une résidence d’été offerte par le souverain à sa seconde épouse Sophie Charlotte de Braunschweig-Lunebourg. Un nom imprononçable n’est-ce pas ? Qui deviendra Hanovre par la suite. En effet, le nom de la famille changea au début du 18e siècle lorsque Ernst Augsute, le père de Sophie Charlotte, devint prince électeur de Hanovre. Mais revenons à notre château ! Frédéric s’offrit ce domaine situé aux portes de Berlin pour servir de refuge loin de la cour. A l’époque la terre se nommait Lietzen et était en pleine campagne. Ici, au milieu des bois, la princesse fit édifier une petite maison de plaisance. Regardez encore une fois la façade. Ce petit château correspondait uniquement au ressaut central avec les colonnes, mais sans la tour. Lorsque Frédéric devint roi, il fit considérablement agrandir le bâtiment pour répondre aux exigences de sa nouvelle dignité et ainsi naquit l’immense bâtiment que nous contemplons. Malheureusement, la reine Sophie Charlotte ne profita pas longtemps de sa fastueuse demeure, car elle mourut en 1705 et le roi fit rebaptiser le château de Lietzen en Charlottenburg pour honorer la mémoire de la défunte. La reine était une personnalité très attachante. Elle était en particulier extrêmement intelligente. Amie du philosophe Leibniz, elle fit venir ce grand homme à Berlin. C’est lui qui fonda l’académie des Sciences en 1701. Elle fut également une excellente musicienne et joua du clavecin pendant son enfance à Versailles devant la cour. Sa grand-mère était un Stuart et son frère devint le 1er roi d’Angleterre issu de la maison de Hanovre : George 1er, ancêtre de sa gracieuse majesté Elisabeth 2. Tournez le dos un instant au château pour regarder à nouveau en direction de la grille. Et là, on voit bien que la Schlossstrasse, la rue du château, est pile en face du château et qu’elle fut tracée en même temps qu’il fut construit.

A l’origine, il n’y avait vraiment rien autour du château ou plus exactement il n’y avait que des champs et des forêts. Le quartier de Charlottenburg est essentiellement né au 19e siècle. La région était assez loin du cœur de Berlin qui s’arrêtait autrefois au niveau de la porte de Brandebourg. Frédéric fit aménager une première ville ici dont nous verrons plus tard le cœur. Au 19e siècle, Charlottenburg était devenue une grande ville et même la plus riche de la Prusse, car ici vivait la haute Bourgeoisie. Le quartier ne fut rattaché à Berlin qu’en 1920.


<< 5 - La façade du château...         7 - La majestueuse statu... >>

Sommaire complet du dossier :