La seconde demeure de la famille Mozart

Le chateau et le quartier de mirabelle

La seconde demeure de la famille Mozart

Et tournez-vous vers la façade du numéro 8 devant laquelle nous nous tenons.
Vous avez certainement remarqué la plaque au dessus de la porte avec le nom de Mozart. Nous sommes en effet devant la seconde demeure de la famille Mozart. Alors bien sûr, il nous est difficile de résister à l’envie d’en dire un peu plus. Tout d’abord, ne nous trompons pas, il ne s’agit pas de la célèbre maison de naissance du génie. Cette dernière, que vous avez certainement déjà vue, se trouve dans la Getreidegasse au centre de la vieille ville. La maison que nous voyons ici fut louée par Léopold Mozart à partir de l’automne 1773. L’appartement de la vieille ville était devenu trop étroit pour la famille. Déjà en 1771, Leopold avait écrit à sa femme « nous ne pouvons plus continuer à coucher tous ensemble comme les soldats ». Il fallait un lieu plus confortable et répondant au besoin du maître de chapelle du prince-évêque. Aussi, les Mozart déménagèrent pour la place Makart.
Regardez cette façade. Elle est très large contrairement aux demeures que nous pouvons rencontrer dans la vieille ville. Nous voyons tout de suite que l’espace ne manquait pas pour les constructions de ce côté du fleuve. La demeure est totalement démunie de décorations: pas d’ornement, pas de colonne. La simplicité règne avec son étage de grandes fenêtres régulières et son rez-de-chaussée dont les portes s’ouvrent sur des magasins. Seul le porche central de pierre apparente se détache un peu. Vous remarquez à sa grande taille que ce porche est assez large pour laisser passer les carrioles. Ce qui est quand même un signe d’aisance. A l’époque de Mozart des magasins étaient situés au rez-de-chaussée et donc il fallait un vaste passage pour pouvoir décharger les marchandises. Les Mozart occupaient le 1er étage qui se composait de 8 pièces et surtout d’une grande salle de bal, car la maison appartenait à l’origine à un maître de ballet. Léopold fit de cette pièce un lieu de rendez-vous de la société musicale et intellectuelle de Salzbourg. Il y donnait en particulier des concerts privés.
Dans cette maison, Wolfgang Amadeus a mis sur le papier près de 150 compositions. En 1781, lassé par la vie provinciale de Salzbourg, il quitte la demeure pour s’installer à Vienne. Quant à Léopold, dont la femme est morte pendant un séjour à Paris, il reste seul dans la maison où il s’éteindra en 1787. 200 ans plus, il ne restait rien de la maison d’origine et, en 1996, l’administration du patrimoine fit reconstruire la demeure dans son aspect originel.
Elle abrite désormais un musée moderne exposant des objets retraçant l’ambiance dans laquelle vécut la famille Mozart. Ne vous attendez pas à retrouver l’appartement original. Il s’agit d’un musée didactique composé de vitrines. Vous pouvez néanmoins apprécier la grande salle de Danse qui renferme plusieurs instruments de musique de qualité.


<< 5 - La place Makart ...         7 - La maison de Christi... >>

Sommaire complet du dossier :