La grande colonne Trajane

Le colysee et les forums imperiaux

La grande colonne Trajane

Avançons maintenant encore un peu, jusqu’à hauteur de la grande colonne Trajane

Cette grande colonne est sans doute le reste le plus impressionnant des forums impériaux. Elle était le point d’aboutissement du forum que l’empereur Trajan fit ériger au début du 2ème siècle. Ce forum de Trajan trouvait donc place juste entre le forum d’Auguste, qui permettait d’y accéder, et le forum de César, de l’autre côté de la rue, que nous avons vu au tout début de notre circuit. A la différence du forum de Nerva et de celui d’Auguste, le forum de Trajan n’était pas perpendiculaire au forum romain, mais parallèle. Il s’étend en fait parallèlement à la Via dei fori imperiali.

En regardant du coté du forum d’Auguste, une grande cour à colonnades, centrée autour d’une statue de Trajan, s’ouvrait par un portique. Ensuite venait la grande basilique, la basilica Ulpia, du nom de la famille Ulpienne, qui est celle de Trajan. Son emplacement est marqué par les nombreuses grosses colonnes qui se trouvent devant la colonne trajane. C’était un grand espace couvert. Enfin, derrière la Basilique ulpia se dressait la colonne trajane. Elle est haute d’environ 40 mètres. Sa hauteur correspond en fait à la quantité de terre enlevée par Trajan pour creuser la colline et y établir son forum. Avant cela en effet, la colline du Quirinal, devant nous, et du Capitole, derrière nous, étaient liées par une large bande de terre que Trajan ôta.

Sur toute la hauteur de la colonne sont représentées des scènes en bas relief. Elles évoquent les campagnes militaires de Trajan contre les Daces, peuple des bords du Danube, en Roumanie. Cela est bien loin de Rome. Mais le règne de Trajan correspond à l’apogée de l’empire, tant dans sa puissance, que dans son extension territoriale. Notons d’ailleurs qu’aujourd’hui, les Roumains parlent toujours une langue d’origine latine. Et aussi tout simplement qu’ils ne s’appellent plus les « daces » mais les Roumains.

Il est difficile aujourd’hui d’observer, depuis le pied de la colonne, l’ensemble des reliefs. Mais autrefois cette colonne était encadrée par deux petites bibliothèques, une grecque et une latine. Ces deux bibliothèques avaient chacune un balcon en façade, au premier étage. De ce balcon, on pouvait ainsi mieux observer les reliefs de ce livre de pierre. Car c’est bien d’un livre qu’il s’agit ! Dans l’antiquité romaine, le livre se présentait sous la forme d’un rouleau de parchemin ou de papyrus, que l’on déroulait au fil de la lecture. Ici, on voit que les reliefs en spirales prennent effectivement l’aspect d’un livre déroulé.

Ainsi, essayons d’imaginer ce que découvrait le visiteur qui entrait sur le forum de Trajan : venant du forum d’Auguste, il tombait d’abord sur la statue équestre de l’empereur, au centre de la cour. Ensuite, il passait dans la gigantesque basilique ulpienne. Enfin, temples de la culture, deux bibliothèques encadraient le livre de pierre à la gloire des campagnes de l’empereur. Autrefois, une statue de Trajan couronnait la colonne. Voilà de quoi faire comprendre aux étrangers ou aux récalcitrants, qui commande à Rome et de rendre dociles les rois étrangers soumis à la Pax Romana.

Pour satisfaire pleinement le peuple et donner toute sa mesure à sa générosité, Trajan fit aussi aménager sur les pentes du Quirinal un grand marché. C’est le grand mur courbe que nous voyons derrière le forum. Ce marché, étagé sur la colline, consolidait aussi celle-ci, protégeant ainsi le forum. Au Moyen Age, ce grand marché fut encore utilisé, là encore, certaines de ses parties ont été récupérées pour fortifier des maisons privées. Au sommet par exemple se dresse une grande tour, la tour des Milices, qui date du 11ème siècle. Plusieurs familles féodales s’y sont succédées, les Arcioni, les Annibaldi, les Caetani… Plus de 300 tours de ce genre existaient à Rome à cette époque !

Regardons à droite du marché : s’y trouve une belle loggia à arcades, reste d’une ancienne commanderie des chevaliers de Rhodes, édifiée ici au 15ème siècle.


<< 7 - Les forums impériaux...         

Sommaire complet du dossier :