Le chœur de la cathédrale de Florence

Le duomo : la cathedrale de florence

Le chœur de la cathédrale de Florence

Retrouvons ensuite devant le maître-autel situé au centre du choeur, sous la coupole.

Nous voici devant le chœur, au centre de l'édifice et qui semble être le cœur d’un trèfle à 3 feuilles. Et ces feuilles sont les trois absides que vous voyez derrière l'autel principal, à sa gauche et à sa droite. L’abside est la partie en forme d’hémicycle. Regardez une abside ici –celle de gauche par exemple : vous la voyez ? Et bien, voyez leur particularité architecturale : chaque abside est divisée en cinq absidioles ou petites chapelles en forme de petite abside.
D'autre part, ne partez pas de ce point avant d'avoir admiré le beau crucifix en bronze suspendu au-dessus du maître-autel. Daté de 1497, il est l'ultime œuvre de Benedetto da Maiano, sculpteur de la Renaissance.

S’il n’y a pas de cordon qui vous en empêche, vous pouvez maintenant faire le tour du chœur par la droite. Dans la chapelle centrale, celle qui est dans l'axe de l'entrée principale de l'église, vous pourrez vous arrêter devant le sarcophage de saint Zainobi. Les reliefs en bronze racontant sa vie de saint ont été réalisés par Ghiberti, sculpteur dont nous reparlerons devant la porte du Paradis du Baptistère. Mais qui était saint Zainobi ? Ce saint est très connu à Florence. Mort dans la première moitié du 5ème siècle, Zainobi fut le premier évêque de Florence. Et sa sainteté, il la tire de ses miracles, comme celui d’avoir ressuscité un enfant écrasé par une charrette. Mais son corps ne fut pas toujours dans la cathédrale. L’évêque est d’abord enterré en dehors de la cité, comme la coutume le pratiquait à l’époque romaine. Ensuite le peuple est devenu majoritairement chrétien et la coutume avait changé : les reliques des évêques devaient être dans la 1ère cathédrale. Du coup, on les transféra. Et c’est au cours de ce transfert qu’un vieil orme desséché reverdit, ce qui fut le dernier miracle du saint homme.


<< 8 - La crypte de la cath...         10 - La Nouvelle Sacristi... >>

Sommaire complet du dossier :