Le campanile de la cathédrale

Le duomo : la cathedrale de florence

Le campanile de la cathédrale

Et maintenant approchons-nous du campanile afin d’admirer les reliefs sculptés du rez-de-chaussée.

Que voit-on sur cette paroi ? Des reliefs sculptés représentant des saynètes. Alors, regardons au 1er registre : vous voyez les reliefs sont de forme hexagonale ; ils ont été réalisés par Andrea Pisano et Luca della Robbia et représentent des activités humaines, des personnages antiques et des scènes de la Genèse. Et maintenant, levez les yeux : au dessus, vous pouvez voir un 2ème registre de reliefs. Ils sont en forme de losange et ont été exécutés par les élèves d’Andrea Pisano ; ils figurent les arts libéraux, les vertus, les planètes et les sacrements religieux. Et maintenant, regardons ces saynetes plus en détail. Alors : que voyons-nous donc sur la façade située dans le prolongement de la façade de la cathédrale et devant laquelle nous sommes ?

Les hexagones figurent la Création d’Adam, la Création d’Eve et Adam et Eve au travail. Curieusement la chute de l’Homme chassé du Paradis n’est pas à l’honneur dans ces panonceaux. Ici la vision de l’Homme est positive. Après avoir été créé, il créait à son tour. Et c’est pourquoi l’artiste le montre au travail dans ce 3ème bas-relief et dans les suivants. Une célébration de la création humaine et un éloge de l’Homme en ses temps prospères. Un profond optimisme donc, visible aussi dans le style. Observons de nouveau ces trois reliefs. Ne sont-ils pas étonnants de vie ? Regardez la Création d’Adam. Adam couché est à peine créé qu’il est déjà animé par la vie. De même pour la Création d’Eve extraite difficilement de la côte d’Adam : la tunique de Dieu semble bouger tellement il est pris par l’action de création. Et ce naturalisme dépeint par l’artiste Andrea Pisano est aussi présent à travers l’ampleur du décor.

Que voyons-nous dans la Création d’ Adam ? Une végétation luxuriante faite d’arbustes et d’arbres tel le palmier au centre. Ces saynètes prennent ainsi tout l’espace déterminé par le cadre révélant la grande maîtrise de l’artiste sur la composition.
N’hésitez pas à faire le tour du campanile afin d’admirer ces bas-reliefs. En tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, vous pourrez observer : sur la 2e face du campanile, des scènes consacrées à la médecine et au travail des étoffes ; sur le côté opposé au nôtre, les reliefs d’Hercule et Cacus ainsi que de l’architecture ; enfin sur la dernière face, quasiment accolée à la cathédrale, des scènes représentant la Peinture et la Sculpture, élevant ces arts à un niveau encore jamais égalé. La scène de la sculpture révèle notamment l’esprit avant-gardiste d’Andrea Pisano. Représentant un sculpteur seul face à son œuvre, un nu, il préfigure l’artiste de la Renaissance doté davantage de reconnaissance, mais il se dépeint aussi, lui qui surpassait ses contemporains en termes de nu.

Avant de découvrir le baptistère, notez aussi que ces reliefs sont des copies. Et comme nombre d’œuvres présentées à l’extérieur dans la ville de Florence, les originaux sont au Musée de l’œuvre situé derrière la cathédrale, sur la place au numéro 9. Une visite de ce petit et très beau musée est fortement recommandée pour les amateurs d’art : elle vous permettra d’ailleurs d’admirer les originaux de nombreuses œuvres ayant appartenu à la cathédrale, au campanile et au baptistère. Parmi les chefs-d'œuvre, citons l’une des Pietà de Michel-Ange s’étant elles-mêmes figurées sous les traits de Nicodème, mais aussi les tribunes des chantres qui surmontaient autrefois les portes des sacristies de la cathédrale, effectuées par Luca della Robbia. Et enfin, une statue en bois réalisée par Donatello : c’est la «Madeleine pénitente ». Elle est saisissante par l’expression dramatique qu’elle dégage. Enfin –toujours au musée- nous pouvons y voir des objets relatifs à l’élévation de la coupole de la cathédrale : des maquettes en bois et du matériel de construction tel que poulies, moules à briques, outils de mesure.


<< 16 - Cathédrale de Floren...         18 - Le Baptistère de la ... >>

Sommaire complet du dossier :