Le forum romain

Le forum romain

Le forum romain

Cette rue nous mène jusqu’à une petite place, située 100 mètres plus loin. Nous vous y attendons. Nous débouchons alors en surplomb du vieux forum.

Nous sommes face au forum romain, nous allons y descendre dans un instant. Avant cela, remarquons à notre droite une église, dont le rez-de-chaussée est fermé de grilles. Au-dessus de ces grilles, sur la frise de marbre, nous voyons deux personnages derrière des barreaux : Saint Pierre et Saint Paul, les deux fondateurs de l’église romaine. Avant leur exécution, ils auraient été enfermés à cet endroit, alors occupé par une célèbre prison de Rome, la prison Mamertine. Et c’est ce qui explique l’appellation de la rue, la Via di San Pietro in Carcere, la rue de St Pierre en prison, que nous avons empruntée plus tôt.
Descendons vers le forum par le petit escalier face à nous. Arrivés en bas, nous nous trouvons alors face à un grand arc de triomphe, l’arc de l’empereur Septime Sévère. Passons sous son arche et descendons au bas de la pente, à une vingtaine de mètres. Là, nous nous arrêterons.

Nous sommes ici dans le cœur politique de la Rome antique. Ici ont été prises la plupart des grandes décisions pour la ville et son histoire. En ce lieu sont passés les plus prestigieux personnages qui firent la gloire de Rome : César, Cicéron, Caton… et, pour qui veut l’entendre, les pierres résonnent encore de leurs discours. C’est ici au forum que se concentraient toutes les grandes institutions, à commencer par le sénat, seul bâtiment encore entier. Lorsque nous regardons vers l’arc de Septime sévère, il est à notre droite. Nous le découvrirons dans un instant.
C’est aussi sur le forum que passaient les cortèges triomphaux des généraux vainqueurs et des empereurs qui montaient au Capitole en passant par la Via sacra, la Voie sacrée, sur laquelle nous nous trouvons en ce moment. Mais avant, prenons quelques instants pour raconter l’histoire du forum.

Le forum est une vallée entre deux collines. Regardons vers l’arc de Septime Sévère. Nous avons alors à notre gauche la verdoyante colline du Palatin, où, à l’époque impériale, s’élevaient les palais des empereurs. A notre droite, la colline du Quirinal. Face à nous, derrière l’arc de triomphe, une troisième colline, le Capitole. Nous sommes donc bien dans une vallée. A l’origine, celle-ci était marécageuse, et difficile d’utilisation. On y a pourtant retrouvé, datant du 8ème siècle avant Jésus-Christ, des traces de cimetières, et des petites urnes destinées à contenir des cendres. On dit aussi que très tôt, la vallée a été le lieu de rencontre de populations de bergers habitant sur le Palatin et celle des villages se trouvant sur le Quirinal. Mais il est difficile de se faire une idée précise du rôle et de l’aspect du forum à cette époque. Ce qui est sûr, c’est que le forum va commencer à se développer à partir de la fin du 7ème siècle avant Jésus-Christ. A cette époque, Rome était un royaume dirigé par des rois d’origine étrusque, la dynastie des Tarquins. Ces rois firent assécher la vallée, en créant un canal drainant les eaux jusqu’au Tibre. C’est ce canal que l’on baptisera la « cloaca maxima », le grand égout romain, toujours existant de nos jours. On peut en voir une sortie dans le quartier du Vélabre, entre le Palatin et le Capitole. A ses début, la « cloaca maxima » n’était sans doute qu’un canal d’évacuation, mais fut vite utilisée pour y jeter toutes sortes de détritus, d’où sa fonction d’égout. Toujours est-il qu’une fois le forum asséché, on a pu commencer à y construire. Il est en quelque sorte la grand’place de la ville naissante, avant tout un lieu de rencontre pour la population et un marché. Mais il va rapidement devenir aussi le lieu d’une série d’institutions importantes, essentiellement religieuses. Ainsi, dès l’époque royale, s’y élevait un petit temple dédié à Vesta, déesse du foyer, protectrice de la ville. Nous le verrons tout à l’heure.

Actif de l’époque royale à la fin de l’Empire romain, le forum, en presque 1000 ans, a eu maintes fois l’occasion de changer de visages. Le forum du 2ème siècle avant Jésus-Christ, à la grande époque de la république, n’avait certes pas tout à fait le même aspect que celui de l’époque de César. Tout au long de son histoire, des bâtiments ont été ajoutés, détruits, reconstruits ou déplacés. Les ruines que nous verrons sont donc les restes du forum tel qu’il était au 6ème siècle de notre ère, même si de nombreux bâtiments sont beaucoup plus anciens. Construire, ajouter des bâtiments, des statues, des colonnes, exprime le désir de chaque grand personnage de l’époque républicaine, ou plus tard de chaque empereur, de marquer Rome par des œuvres à sa propre gloire. Habitude qui aura la fâcheuse tendance d’encombrer de plus en plus le forum. Il deviendra difficile de s’y rassembler. D’où la nécessité d’offrir de nouveaux espaces aux Romains. C’est la raison de l’apparition de tous les forums impériaux. Beau cadeau de l’empereur au peuple. Nouvel espace libre dans une ville saturée de constructions. Toutefois, à l’époque impériale, vers l’an 0, et contrairement à l’époque républicaine, le peuple a de moins en moins voix au chapitre. Le sénat aussi a de moins en moins de pouvoir de décision. Il se contente le plus souvent d’entériner les décisions des empereurs. Sous l’empire, le forum devient plutôt le cœur symbolique du pouvoir de Rome, et non plus seulement un lieu politique. On vient dorénavant essentiellement s’y promener dans une sorte de grand musée en plein air à la gloire de Rome.

Au Moyen Age, la population diminue fortement à Rome. La ville comptait environ 1 million 500 mille habitants au 2ème siècle, et elle en comptait à peine 100 mille au 8ème siècle. Des quartiers entiers ont été abandonnés. Quant au forum, au fil du temps il est envahi par la végétation. Au 16ème siècle, il redevient un espace quasiment rural. On le rebaptise « Campo vaccino », « le Champs des vaches », les pâtres y faisaient paître leurs troupeaux. On y trouvait d’ailleurs un grand abreuvoir de pierre, que le pape Pie 6 fit déplacer au début du 19ème siècle sur la Place du Quirinal. Il y est toujours et sert de réceptacle à l’eau d’une fontaine.

A partir du 19ème siècle, de véritables fouilles archéologiques vont commencer. Enlevant des monceaux de terre, elles vont permettre de redécouvrir progressivement les niveaux anciens, de redresser certains pans de murs et des colonnes, bref, de donner à la place l’aspect que nous lui découvrons aujourd’hui.


<< 3 - Le forum de Jules Cé...         5 - Les comices : un imp... >>

Sommaire complet du dossier :