Le sénat : institution de la Rome républicaine

Le forum romain

Le sénat : institution de la Rome républicaine

En gardant toujours l’Arc de Septime sévère face à nous, tournons maintenant notre regard vers la droite, vers le grand bâtiment de la Curie, c'est-à-dire vers le sénat.

Le sénat était l’une des principales institutions de la Rome républicaine. Les sénateurs étaient tous issus de grandes familles patriciennes ou aristocratiques. A la fin de la République, c’est-à-dire à l’époque de César et de Cicéron, au milieu du premier siècle avant notre ère, ils étaient plus de 1000. On les reconnaissait à leur tunique « laticlave », une tunique blanche bordée d’une large bande de couleur pourpre. Sous la République, le sénat dirigeait la politique extérieure et financière, fixait les dates des élections pour les magistrats et pour les deux consuls chargés de diriger Rome pendant un an. Il estimait également les dépenses en matière de cérémonies religieuses, accordait le triomphe aux généraux vainqueurs et bien d’autres choses encore
La curie, bâtiment du sénat, a souvent été reconstruite. Ce que nous voyons ici est la dernière reconstruction, elle date de l’époque de Dioclétien, en 303, époque où le sénat n’a plus qu’une autorité nominale. Ce grand bâtiment de briques n’en est pas moins impressionnant. Il était autrefois recouvert de plaques de marbre, enlevées au fil des siècles. Car, comme tous les bâtiments antiques de la ville, la curie a tout simplement servi de carrière de marbre. Elle a donc alimenté soit la construction de nouveaux bâtiments, soit les fours à chaux, présents un peu partout dans ce quartier au Moyen Age. Les grands arcs que nous voyons dans la maçonnerie ne sont pas des traces de fenêtres, mais des arcs de décharge. Leur rôle consiste à repousser latéralement le poids de la lourde maçonnerie de briques. A l’origine, ces arcs étaient cachés sous un revêtement de marbre.


<< 6 - Les rostres : symbol...         8 - La visite de la curi... >>

Sommaire complet du dossier :