L’Arc de Septime Sévère

Le forum romain

L’Arc de Septime Sévère

Mais pour l’heure, ressortons de la curie, tournons de suite à droite pour admirer de plus près l’arc de Septime Sévère, déjà mentionné mais pas encore décrit.

Il est intéressant de faire une description et une analyse symbolique de ce site. Pour ce faire, faisons face à l’arc, en gardant à notre droite le bâtiment de la curie. Cet arc de triomphe a été construit en 203, pour fêter les 10 ans du règne de l’empereur septime sévère, et commémorer ses victoires militaires sur les Parthes et les Arabes, en Orient. Au moment de sa construction, la rue ne passait pas en dessous, comme c’est le cas à présent ou du moins, elle ne passait plus en dessous.

La rue que nous voyons, la Via Sacra, est la route qui traverse le forum sur toute sa longueur. C’est elle qu’empruntaient les cortèges triomphaux pour monter au Capitole. Mais la Via Sacra que nous voyons est celle des tout débuts de l’empire sous Auguste. Elle a été mise à jour par les fouilles. A l’époque de Septime Sévère, elle avait été détournée, et passait de l’autre côté du forum, à notre gauche, et non pas sous l’arc. Sous ce dernier se trouvaient alors des gradins. Ce n’était donc plus un arc de passage, une porte majestueuse et triomphale. En effet, au 3ème siècle, l’arc a perdu son rôle premier, il est devenu un monument comme un autre, dont la symbolique prime sur la dimension pratique. En ce sens, il sera intéressant, tout à l’heure, de comparer cet arc avec celui de l’empereur Titus, plus vieux de 2 siècles, et qui, lui, enjambe la Via Sacra.

D’ailleurs, en tournant le dos à l’arc de Septime Sévère, nous pouvons apercevoir, si le feuillage des arbres n’est, en cette saison, pas trop dense, l’arc de Titus en hauteur, tout à fait à l’autre bout du forum, sur la droite. Chacun des deux arcs marque une extrémité de ce lieu prestigieux. L’arc de Septime Sévère, devant lequel nous sommes, possède trois arches. Il est différent de celui de Titus, tant dans sa fonction urbaine que dans sa construction. Nous verrons tout à l'heure que l’arc de Titus est plutôt sobre dans son décor. Celui de Septime Sévère, présente une certaine surornementation. Pour certains historiens d’art, cela nuit à son équilibre et sa beauté. En effet, il n’y a plus ici l’équilibre parfait entre architecture et décor encore présent dans l’art romain du premier siècle.
La partie la plus importante du décor de l’arc de Septime Sévère est constituée par les deux grands reliefs placés au dessus des deux arches latérales. Ils représentent les guerres contre les Parthes. Au sommet des colonnes, en avancée par rapport à la paroi, se trouvaient autrefois des statues de barbares vaincus. Elles ont aujourd’hui disparues.
Regardez le dessus de la grande arche centrale : nous voyons juste au sommet une figure en relief du dieu Mars, le dieu de la guerre. Il est entouré de femmes ailées, des victoires. Aux pieds de l’arc, à droite et à gauche, deux petites figures humaines. On en trouve deux autres sur l’autre face. Ce sont les quatre saisons. Leurs présences apportent une dimension véritablement cosmique. L’empereur, victorieux, protégé des dieux, règne non seulement sur le monde, mais aussi sur l’univers et les éléments. On comprend à quel point, ce type de monument, fort par sa présence et ses symboles, défend une image puissante de l’empereur et de son pouvoir. Il est l’inscription dans la pierre d’un message politique et moral envoyé à une population en grande partie illettrée.


<< 8 - La visite de la curi...         10 - La colline du Capito... >>

Sommaire complet du dossier :