La basilique Aemilia

Notez Rome ?

Le forum romain

La basilique Aemilia

Tournons maintenant le dos au Capitole et regardons vers le reste du forum. Nous avons maintenant le sénat à notre gauche. Devant nous, s’élève, à une centaine de mètres, un autre bâtiment, toujours sur la gauche. Il s’agit de l’église San Lorenzo in Miranda. Cette église est précédée d’un portique antique à colonnes. Ce sont les restes du temple de l’empereur Antonin et de son épouse Faustine, divinisés.

Entre le sénat et l’église San Lorenzo in Miranda s’étend une zone de ruines peu évocatrice. Manifestement les restes d’un long bâtiment qui bordait la place sur notre gauche. Approchons-nous de cet espace.

Il s’agit d’une ancienne basilique, la basilica Aemilia. La basilique Aemilia est l’une des plus anciennes basiliques romaines. Construite pour la première fois en moins 179. Son nom vient du consul Aemilius Trepidus qui en est le commanditaire.
Ces ruines sont importantes : elles nous montrent comment des modèles architecturaux voyagent et se transmettent de peuple en peuple.
Dans la Rome antique, la basilique était tout simplement un long bâtiment servant aux fonctions publiques. C’était un marché couvert donc. Sa façade était d’ailleurs longée par un portique à colonnades, sous lequel se trouvaient de nombreuses échoppes. Dans la basilique, on rendait la justice et on y tenait des réunions politiques. Il s’agissait tout simplement d’un forum couvert, où les activités habituellement pratiquées à l’extérieur pouvaient l’être à l’intérieur. Le principe de la basilique n’est pas une invention romaine mais un type d’architecture repris aux Grecs. Il est intéressant de constater que les basiliques commencent à être construites à Rome au début du 2ème siècle avant Jésus-Christ. Période où Rome commence vraiment à dominer le monde méditerranéen dans son ensemble. Dès lors, la ville, jusque-là point de départ d’opérations militaires conquérantes, devient aussi un centre de commerce. Elle va ainsi drainer des marchands de toute la Méditerranée. La basilique apparaît à ce moment. On dit que l’architecture est l’un des meilleurs porte-parole de son temps. Or la basilique est l’expression de la naissance de la domination économique de Rome sur le monde.

A quoi ressemblait celle dont nous avons les ruines sous les yeux? C’était un grand rectangle surmonté d’un toit. Depuis la terrasse de ce portique, on pouvait assister aux combats de gladiateurs, qui se donnaient à l’origine sur le forum, lorsque les amphithéâtres comme le Colysée n’existaient pas encore.

Tournons le dos à la basilica Aemilia. Juste face à nous, de l’autre côté de la place, nous voyons s’élever quelques colonnes isolées sur leur socle. Ce sont des colonnes votives, c'est-à-dire consacrées à un dieu. Derrière ces colonnes, qu’il faut imaginer alignées, s’élevait une autre basilique, la basilica Iulia, commandée par Jules César, et terminée par Auguste.
Notons qu’au Moyen Age, si les gens n’habitaient plus le quartier, le forum continuait d’être utilisé comme place de marché. Ainsi, dans les basiliques, on trouvait la corporation des cordiers. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que la longueur du bâtiment permettait sans peine de tresser de très longues cordes et de les étendre.


<< 12 - Le temple de la Conc...         14 - Le temple de Julius... >>

Sommaire complet du dossier :