La regia : la maison du roi

Le forum romain

La regia : la maison du roi

Redescendons les quelques marches, en laissant derrière nous la maison des vestales. Entre nous et la façade de l’église San Lorenzo in Miranda, qui s’élève un peu plus loin, se trouvent, au sol, les structures d’un tout petit bâtiment de forme vaguement triangulaire.
C’est l’un des plus anciens bâtiments du forum, la « Regia » ou maison du roi. A présent, nous allons dire deux mots sur cet édifice et son souverain. Si le bâtiment remonte effectivement à l’époque royale, il n’a certainement jamais servi de lieu d’habitation au roi. Ses dimensions, très petites, suffisent à s’en convaincre. Il était simplement un symbole de la présence du roi à côté du foyer de Rome. Il s’y rendait probablement dans le cadre de sa fonction de chef de la religion romaine. On prétend d’ailleurs qu’à l’origine, les vestales étaient filles de roi. C’est fort improbable. Mais symboliquement, elles pouvaient représenter la lignée royale entretenant le feu sacré, sous la protection du roi symbolisé par la regia. A l’époque républicaine, la regia était toujours la maison de fonction, du chef officiel de la religion romaine, le « pontifex maximus », le grand pontife. A cette époque, où Rome n’a plus de roi, le grand pontife est une fonction de la république comme une autre, et est renouvelable régulièrement par élection.
Qu'est-ce que le grand pontife ? En latin, « pontifex » signifie de fait « faiseur de pont. » Toutefois, aucune source ne mentionne le moindre lien des pontifes avec la construction et l’entretien des ponts de Rome. Par contre, on sait que le grand pontife réalisait chaque année un sacrifice sur un pont de la ville. Le mot « pontifex » aurait plutôt une origine indo-européenne, « pons », qui voudrait dire « le sacrifice». En fait, le « pontifex » est un « faiseur de sacrifices », et non un faiseur de ponts. Plus tard par contre, le pont a pu servir d’emblème au passage entre le monde terrestre et céleste.

Le grand pontife était le chef de la religion officielle de Rome, celle qui concerne le culte de la ville, celui de Vesta en particulier, mais aussi de tous les cultes liés au pouvoir, ainsi que la religion domestique. Des citoyens venaient parfois lui demander conseil pour des problèmes liés à la pratique de la religion familiale. Notez d’ailleurs aussi que le titre de Pontifex Maximus est toujours porté par le pape. Ce qui montre bien que dans son administration, l’Eglise catholique est sur de nombreux points l’héritière de l’ancien empire romain.


<< 16 - Le temple de Vesta ...         18 - L’église San Lorenzo... >>

Sommaire complet du dossier :