La basilique de Maxence et Constantin

Le forum romain

La basilique de Maxence et Constantin

Continuons encore la Via Sacra. 50 mètres plus loin, un chemin part sur la gauche. Abandonnons un instant la Via Sacra pour emprunter ce chemin. Il nous mènera aux restes de la gigantesque basilique de Maxence. Nous vous y attendons.

Nous sommes ici dans la basilique de Maxence et Constantin. Son rôle est semblable à celui des basiliques Aemilia et Iuilia. Commencée en 306 par Maxence, et achevée en 312 par Constantin, elle est immense. Son plafond voûté culminait à 35 mètres. Elle est malheureusement très abîmée. Son luxueux décor de marbre a été pillé par les barbares au début du Moyen Age. Puis les tremblements de terre, en particulier celui de 1349, ont achevé le travail de démolition en faisant tomber une partie de l’édifice.
Mais essayons tout de même de nous faire une idée de ce qu’elle était. Plaçons-nous à l’extrémité de droite du bâtiment lorsque nous venons du chemin.

Au 4ème siècle, voici ce qui nous entourait. Nous sommes à l’entrée de la basilique, et venons d’en passer la porte, qui se trouve juste derrière nous. En face de nous, à l’autre bout de la grande salle qui s’étend tout en longueur, s’élevé la niche géante, qui contient l’immense statue de l’empereur Constantin.
A notre droite, trois grands arcs s’ouvrent sur trois pièces couvertes de gigantesques voûtes en ciment, décorées de caissons polygonaux. A notre gauche se trouvait le même agencement. . Le tout était bien sûr richement orné de marbres et de dorures. Des deux côtés de la grande salle centrale s’élevaient aussi deux rangées de grandes colonnes en porphyre. Une seule d’entre elles a subsisté, et encore, ce n’est plus ici que vous pourrez la voir. Elle se trouve face à la basilique Sainte-Marie-Majeure, et sert de support, depuis la renaissance, à une grande statue de la Vierge.
Le bâtiment ainsi reconstitué, ressemble à une église : une nef centrale, deux nefs latérales, une niche semi-circulaire ou abside. De fait, lorsque les chrétiens construiront leurs premières églises au 4ème siècle, ils reprendront tout simplement le plan des basiliques romaines. Dans l’abside, la statue de l’empereur sera remplacée par l’autel. C’est pourquoi on peut parler de « plan basilical », ou de « basiliques paléochrétiennes. » Cette basilique-ci en particulier, inspirera les architectes jusqu’à la renaissance et notamment Bramante, pour son plan de la basilique Saint-Pierre.
Rappelons que Constantin, qui fit achever ce bâtiment, fut le premier empereur à accepter le christianisme, à mettre fin aux persécutions contre les chrétiens et, à la fin de sa vie, à se convertir.


<< 19 - Le temple de Romulus...         21 - L’Arc de triomphe de... >>

Sommaire complet du dossier :