Le déambulatoire du chœur

Le mont saint michel

Le déambulatoire du chœur

Rendez-vous pour cela dans le bras gauche du transept, devant l’entrée du déambulatoire du chœur.
Ici, nous allons simplement indiquer les principaux points d’intérêt que vous rencontrerez. Nous allons commencer par ce bras gauche du transept. Regardez sur le mur du fond : vous voyez d’ici une statue de la Vierge à l’Enfant, d’un style un peu naïf, qui a gardé presque intacte sa polychromie. Son principal intérêt est de nous rappeler que les chapiteaux des églises romanes, comme les sculptures des portails romans et gothiques étaient également peints. Ce que nous avons un peu de mal à imaginer aujourd’hui. Dans ce bras du transept encore, comme d’ailleurs de l’autre côté, vous pourrez voir une petite abside romane, semi-circulaire et couverte d’un cul de four –autrement dit d’une demi-coupole. Et dans le déambulatoire du chœur, vous trouverez tout d’abord sur votre gauche une portion de mur avec une porte de style Renaissance : c’est un vestige de la clôture du chœur réalisé au 16e siècle. Vous en verrez un autre vestige peu après dans la 1ere chapelle, ce sera un bas relief d’un style assez savoureux, représentant Adam et Eve chassés du Paradis terrestre, avec, là encore une polychromie bien conservée. Dans la chapelle suivante, au dessus de l’autel, encore un bel exemple de sculpture polychrome : un retable anglais en albâtre du 15e siècle, protégé par une vitre. Plus loin vous remarquerez la chapelle d’axe, elle a dans ses fenêtres ces réseaux de pierre aux formes sinueuses qui caractérisent le gothique flamboyant. Vous y verrez aussi une maquette de voilier suspendue à la voûte, qui est bien sûr un ex-voto marin, et une balustrade de bois sculptée de style flamboyant elle aussi. Un peu plus loin encore, dans une chapelle située dans la partie droite du déambulatoire, un autel sculpté, en bas-relief, qui date de 1927, et est l’œuvre du sculpteur néo-classique Henri Bouchard : c’est l’ancien maître-autel de l’église. Et enfin, à la fin de ce déambulatoire, 2 derniers bas-reliefs Renaissance, le 1er représente les 4 évangélistes. Déambulez si vous le souhaitez et rendez-vous ensuite ici même, dans le bras gauche du transept.


<< 19 - Le chœur gothique...         21 - Transition architect... >>

Sommaire complet du dossier :