La statue dénommée Apollon citharède

Le musee archeologique de tripoli

La statue dénommée Apollon citharède

Mais revenons à nos statues. Elles proviennent du temple d’Auguste et de Rome, situé sur le vieux forum, c'est-à-dire le 1er forum construit dans la cité de Leptis Magna, et donc antérieur au forum sévérien. Sachez que pour économiser le marbre, on se contentait de remplacer la tête des empereurs des corps des statues déjà en place. On pouvait aussi, toujours par mesure d’économie, donner l’illusion du corps en réalisant des armatures de bois que l’on couvrait ensuite d’étoffes. Continuez le passage et vous croiserez une importante mosaïque provenant d’une villa dite villa des Néreides. Vous la verrez beaucoup mieux lorsque vous serez à l’étage. Nous allons maintenant gagner la 2ème salle consacrée à Leptis Magna en descendant le petit passage qui fait le lien. Mais avant de vous y engager, vous vous arrêterez d’abord à droite, puis à gauche, devant 2 statues qui encadrent ce passage.

Nous sommes entre 2 statues intéressantes. Quelques mots au sujet de la statuaire romaine et au sujet de ces statues. Et déjà, sachez que les œuvres sculptées étaient extrêmement nombreuses dans les grandes villes de l’empire. La majorité représentait les dieux ou les empereurs. Elles se trouvaient un peu partout dans les espaces religieux, comme dans les espaces civils comme les thermes, les basiliques, ou le forum. Les statues étaient aussi présentes que le sont les drapeaux dans nos pays.
Et bien qu’adorant la sculpture, les Romains n’ont jamais été de grands sculpteurs. Ils furent au mieux de bons copistes du monde grec. Or voilà qu’à partir de la fin du 3ème siècle avant notre ère, Rome a conquis la Grèce. Alors, vous imaginez avec quelle avidité, ils se sont saisis en priorité des statues rencontrées sur place. Cette statuaire nombreuse leur servira alors de modèle. Les thèmes iconographiques des Grecs deviendront ceux des Romains. La seule originalité thématique -pourrions nous dire -sera de réaliser des statues d’empereurs de Rome.
Et maintenant, regardez à votre droite : vous voyez une statue de taille imposante, le front ceint d’un bandeau : c’est Apollon tenant dans sa main gauche une cithare, d’où l’appellation « Apollon citharède ». Car Apollon, divinité du jour et de la nuit, fut aussi le dieu du chant et de la musique. On lui attribuait l’invention de la lyre.
Cette statue provient des thermes de Leptis Magna, un lieu de détente où la musique convenait bien. Il s’agit d’une copie romaine, copiée d’après un original grec, de style hellénistique. Ce style s’étend en gros du 4ème siècle av. J.-C. au 1er siècle avant notre ère.
A quoi le reconnaît-on ? Déjà, pour commencer, regardez avec attention les proportions de son corps. On remarque la petitesse de la tête par rapport au corps. Cela est une des caractéristiques de la sculpture hellénistique, qui allongea les proportions de la silhouette. Mais signalons une autre caractéristique. Autre trait spécifique de la statuaire grecque : elle présente un hanchement : c'est-à-dire que les 2 jambes ne sont jamais raides ou droites. Regardez les jambes: le poids du corps repose sur la jambe gauche, qui est raide, tandis que l’autre jambe se plie, car elle est au repos.


<< 18 - La dynastie impérial...         20 - Le mythe de Masyas... >>

Sommaire complet du dossier :