Orphée et d’Eurydice

Le musee archeologique de tripoli

Orphée et d’Eurydice

Maintenant, descendez dans cette 2ème partie de la salle et allez vers le mur à votre droite. Et allez vers la mosaïque du milieu. On y voit dans la partie haute un personnage coiffé d’un bonnet phrygien et entouré d’animaux. Et il s’agit bien sûr d’Orphée qui pleure son amour Eurdydice.
Pour commencer, un petit rappel de l’histoire d’Orphée et d’Eurydice. Ce thème de la mythologie grecque raconte l’épisode final de l’histoire malheureuse d’Orphée, poète et musicien. Orphée aime Eurydice et Eurydice aime Orphée. Jusque-là tout va bien. Mais la jeune fille est piquée par un serpent, meurt et va aux Enfers. Orphée pleure celle qu’il aime, accompagnant son chant de sa lyre, suppliant les divinités infernales de lui rendre sa bien-aimée. Son chant et son chagrin sont si émouvants que les dieux cèdent. Mais à une condition : Orphée doit venir la chercher aux Enfers et la guider vers la surface sans jamais se retourner vers elle. Alors qu’ils sont sur le point de retrouver la lumière et la Terre, il se retourne pour s’assurer qu’Eurydice est bien derrière lui. Fatale erreur ! Il voit disparaître à ses yeux l’objet de son amour. Alors Orphée reprend son chant, tentant une seconde fois de charmer les dieux. Mais cette fois, ceux-ci restent impassibles et sourds à son désespoir. Seuls les animaux se rassemblent autour de l’amant éploré, charmés par la beauté et la tristesse de sa mélodie. Et c’est cette scène qui est ici représentée. Voyez comme tout est clame : il n’y a que le bras d’Orphée qu’on devine aller et venir sur la lyre qui est en mouvement. Les animaux, par leur calme, suggèrent qu’ils sont pris par la mélodie et sa tristesse.


<< 20 - Le mythe de Masyas...         22 - Les scènes nilotique... >>

Sommaire complet du dossier :