La maquette de l’arc de Septime Sévère

Le musee archeologique de tripoli

La maquette de l’arc de Septime Sévère

Maintenant, quittez cette salle pour vous engager dans un couloir coudé, où se trouvent d’autres mosaïques. Ce couloir conduit immédiatement à un escalier qui se trouvera à votre droite. Empruntez- le pour accéder à l’étage dans la salle n°10.

De là sur votre gauche, vous voyez quelques marches qui permettent d’accéder à une balustrade, continuez tout droit : 2 salles en mezzanine se font suite. Y sont exposées des sculptures de moindre importance, de petite taille, provenant de Leptis Magna. Traversez-les pour accéder la salle N°11 occupée par la maquette de l’arc de Septime Sévère.

La salle est entièrement consacrée à une maquette du monumental arc que Septime Sévère fit ériger à Leptis Magna, qui était sa ville natale ne l’oublions pas. Sur les 4 murs de la salle ont été déposés les reliefs originaux qui sur l’arc ont été remplacés par des copies. Un portrait de l’empereur y figure également. Approchez- vous dans un 1er temps de la maquette. Examiner un arc est intéressant et aide à mieux comprendre le système romain. Ces arcs sont appelés des arcs de triomphe. Mais le nom est incorrect, car les triomphes ne se déroulaient que dans la capitale de l’empire. C'est-à-dire à Rome. Il est donc plus exact de parler d’arcs municipaux ou commémoratifs. Et que commémore cet arc ? Et bien, tout simplement la venue de Septime en 203 dans sa ville natale. Il y restait très attaché. On raconte qu’il se faisait envoyer à Rome des cargaisons de dattes ; la maquette ne permet pas de se rendre compte de la monumentalité de l’arc. Il fut installé au croisement du cardo et du décumanus, c'est-à-dire au carrefour du grand axe Nord-sud et du grand axe Est-ouest de la cité. Mais vous pouvez noter, en regardant son socle, qu’il repose sur une base à 3 degrés. Ce sont ces 3 marches d’escalier. Et qu’est ce que cela indique ? Premier point : cela signifie que cet arc ne pouvait pas être traversé par des véhicules. Bref, aucune fonction ne pratique. Et comme en plus il est au milieu des voies principales et c’est le 2ème point-, cela veut dire que sa fonction est purement de prestige. Il fut construit en calcaire local et revêtu de plaques de marbre qui fut importé. Et il a nécessité la venue de quelques 2 000 tonnes de marbre. Une opération terriblement onéreuse qui fut financée en partie par Rome. Et c’était très exceptionnel, car habituellement c’était les riches citoyens qui finançaient ces édifices. Une générosité calculée, à caractère politique, car les notables locaux attendaient en échange une reconnaissance de Rome, sous forme de charges, comme celle de consul par exemple. Et maintenant, parlons de la structure de cet arc. Il s’agit d’un arc tétrapyle, c'est-à-dire qu’il repose sur 4 pylônes. Il est sculpté sur ses 4 côtés. Voyez sa partie haute maintenant : elle est couronnée d’un attique, ce couronnement rectangulaire, au-dessus duquel se trouvaient plusieurs statues de bronze. Portez votre attention sur les arches. Chacune d’elles était flanquée d’une colonne, supportant l’amorce d’un fronton triangulaire.


<< 23 - Les grands médaillon...         25 - La sculpture de l’ar... >>

Sommaire complet du dossier :