Notre-Dame du Bon Secours

Le musée d'art religieux et d'art mosan (maram)

Notre-Dame du Bon Secours

Si nous tournons le dos à la porte d’entrée et faisons face à la maquette de la cathédrale, une vitrine s’étend en longueur à droite de la maquette. Faisons-lui face. À gauche de cette vitrine, dans un petit coin, se trouve une des pièces les plus intéressantes de cette salle : c’est la statue de la Vierge appelée Notre-Dame du Bon Secours et de tous les saints.

Cette statue était vénérée dans la cathédrale Saint-Lambert. Observons ses caractéristiques : visage penché et souriant, enfant bougeant dans ses bras, cheveux longs et pendants, son corps est aussi bien visible sous le drapé, au niveau des genoux notamment, où les plis sont retroussés et épousent bien la forme des jambes. Cette façon de présenter les corps est très dans l’esprit Renaissance et marque une certaine rupture avec les usages anciens. Vous vous souvenez encore de la Vierge de Berselius, vue au tout début de notre visite. Et bien celle-ci semble en être directement inspirée, par ces caractères Renaissance que nous avons décrits. Ainsi, ceci confirme ce que nous avions dit sur la Vierge de Berselius, qui faisait l’objet d’une grande admiration. Elle servit même de source d’inspiration à d’autres sculpteurs.


<< 27 - La maquette de l’anc...         29 - Le diptyque Palude... >>

Sommaire complet du dossier :