L’œuvre de Cimabue

Le musee des offices de florence

L’œuvre de Cimabue

Approchons-nous et regardons d'abord le Cimabue qui est sur le mur de droite quand on entre.

Vous y êtes ? Alors, portez votre attention sur l’estrade. Elle est creusée dans sa partie basse par 3 arcs où apparaissent des prophètes visionnaires, comme s’ils étaient dans une crypte.
L’œuvre de Cimabue a été peinte vers 1280-1285.

Portez votre regard vers le trône. Voyez comme il est massif, placé sur une lourde estrade occupant tout l’espace. Regardons bien la vierge maintenant: Elle est solennelle, caractéristique très byzantine. Mais pourtant, elle s’humanise. On le voit dans cette façon naturelle, maternelle de nous présenter son enfant. Portez votre attention sur son regard. Elle semble vouloir communiquer avec nous, nous interpeller. Cette interpellation est soulignée par le geste de sa main. Elle semble dire : regardez mon fils, cet enfant innocent, qui périra dans la douleur pour vous sauver. Elle se comporte en mère. C’est en cela qu’elle s’humanise.
Notez comme petit à petit, le peintre va réorganiser l’espace, le libérer, lui donner davantage de place. Les personnages vont pouvoir respirer. De plus, il va les placer de façon moins figée, plus vraie. Il prépare ainsi la venue de la perspective que nous découvrirons plus tard. Il les représente également de manière plus vivante. Par exemple, la Vierge est assise de façon plus naturelle. Les sentiments humains apparus chez Cimabue seront repris par ses suiveurs.


<< 5 - La salle du 13ème : ...         7 - La Maestà de Duccio ... >>

Sommaire complet du dossier :