Le peintre Fiorentino

Le musee des offices de florence

Le peintre Fiorentino

Passez maintenant dans la salle suivante, la salle N°27 où après le classicisme de RaPhaël-nous allons saisir pleinement ce qu’est le maniérisme avec le peintre Fiorentino.

Lorsque vous entrez dans la salle, allez vers le mur de gauche et là, voyez le très beau tableau qui est totalement sur la droite. Il s’agit d’un grand tableau au format vertical et à l’étrange chromatisme. Le thème est celui de Moïse défendant les filles de Jéthro. Vous le voyez ? Bien. Il a été peint par Rosso Fiorentino en 1523.

Le maniérisme est un courant qui a touché tous les arts en Italie à partir de 1520. En architecture, on le trouve par exemple dans la cour du palais Pitti. En sculpture, chez Benvenutto Cellini. Et en peinture, plus particulièrement avec 2 artistes qu’on oppose et qui se complètent : Rosso l’extroverti et Pontormo l’introverti.

Et maintenant, portez votre regard sur le groupe d’hommes au 1er plan. Notez comme cette composition a une forme pyramidale. Elle s’impose directement dans le tableau, par ses couleurs claires qui se détachent sur le fond sombre. En bas, 2 corps couchés au sol forment sa base, tandis que la pointe est figurée par le corps de cet homme qui les domine. Cette composition est on ne peut plus maniériste : voyez les poses complexes, voyez aussi ces corps semblant en position déséquilibrée.

Ainsi, cette composition est bien différente de celle qu’on a pu observer chez Léonard. Ici tout est tension musculaire, avec de puissants effets plastiques. Aux compositions bien structurées, architecturées et sages, Rosso offre une mise en page sophistiquée, compliquée. Et pleine de violence aussi…une autre manière de s’opposer à la sérénité et la douceur des époques précédentes. Rosso tenta de résoudre le dualisme plastique-couleur qui était un des soucis de l’école florentine. Nous avons noté précédemment comme le dessin y détenait la 1ère place, la couleur venant en second. Avec Rosso, c’est différent. On sent qu’il se sert ici de la couleur pour construire, et pas seulement pour décorer.


<< 26 - Le portrait du pape ...         28 - L’œuvre de Titien ... >>

Sommaire complet du dossier :