La salle Aldobrandini

Le palais et la galerie doria pamphilj

La salle Aldobrandini

Prenons sur la gauche, où une porte donne accès à une grande salle où sont conservées une série d’œuvres antiques.

La salle dans laquelle nous sommes est nommée « Salle Aldobrandini». Ici sont placés un peu pêle-mêle des œuvres antiques et des tableaux de la Renaissance. Par exemple, remarquez au milieu de la pièce une belle statue de centaure, en marbres de plusieurs couleurs. Cette œuvre fut découverte à Albano, près de Rome, au milieu du 19ème siècle. Son état impeccable est dû à une restauration très profonde.

Contre le mur de gauche se trouve un sarcophage de marbre blanc remontant au 2ème siècle après Jésus-Christ. Il représente le mythe de Séléné et Endymion. Endymion était un berger aimé de Séléné, déesse de la lune. Celle-ci obtint du Jupiter qu’il garde sa beauté juvénile dans un sommeil éternel. C’est l’image que nous voyons ici. Séléné est représentée au centre. Endymion endormi se trouve à droite. Le foisonnement de l’image, surchargée et en relief très marqué, est assez caractéristique du relief romain de cette époque. Le thème de la beauté dans le sommeil est aussi lié à la mort, et donc particulièrement judicieux pour le décor d’un sarcophage.

Sur le mur du fond, regardons la grande toile représentant la descente de croix. Elle porte le numéro r14.

Cette toile est l’œuvre du peintre florentin Giorgio Vasari, qui vécut au 16ème siècle. C’est un bel exemple de maniérisme, tel que nous l’avons déjà décrit. L’accentuation des traits, des contrastes de lumière exagérés en sont quelques caractéristiques. L’œuvre dans l’ensemble n’est pas exceptionnelle. Mais nous la signalons parce que Giorgio Vasari est connu comme l’auteur d’une célèbre vie des artistes italiens. C’est chez Vasari que l’on trouve la plupart des anecdotes sur les vies des peintres comme Raphaël, Léonard de Vinci, Michel Ange, et bien d’autres encore. Son livre est toujours publié aujourd’hui et reste une source importante de l’histoire de l’art.


<< 15 - Le tableau de Corrè...         17 - L’œuvre de Jan Breug... >>

Sommaire complet du dossier :