Le pilier d’orgue

Le quartier de la cathedrale de vienne

Le pilier d’orgue

Et voilà ce que nous souhaitions vous dire sur la chaire de Maitre Pilgram. Notons juste qu’à la base du pilier, sous l’escalier, il y a l’autoportrait de maître Pilgram, un autoportrait de l’artiste en voyeur, heureux de nous montrer son génie. Il est accoudé à une fenêtre avec le ciseau du sculpteur à la main. Pout continuer retrouvons nous devant le portrait du maître.

Le portrait de Maître Pilgram vous fait face. Maintenant, contournez ce pilier par votre droite et retournez dans le collatéral de gauche. Avancez ensuite en direction du chœur. Au passage, jetez un coup d’oeil un peu plus loin, sur le mur de gauche : vous verrez un pilier d’orgue très travaillé avec le portrait d’un homme sculpté à sa base.

Effectivement, si on regarde un peu en hauteur, l’orgue a disparu, mais son support est encore là. Regardez, on dirait une sorte de calice, un calice renversé et décoré d’élégantes tiges et de nervures. Gothique flamboyant ! La date ? Elle est indiquée : « 1513 ». Et une foi de plus, c’est Maître Pilgram qui est représenté compas et équerre en main. Ici la sculpture est peinte.


<< 9 - La chaire de maître ...         11 - Les Habsbourg... >>

Sommaire complet du dossier :