L’histoire de la fondation de l’église des Jésuites

Le quartier de la cathedrale de vienne

L’histoire de la fondation de l’église des Jésuites

Sa fondation tient à une date : 1623. C’est l’année où l’empereur Ferdinand 2 de Habsbourg confie à la Compagnie de Jésus la célèbre université de Vienne. Le moment est particulier, il se place à la suite d’une série de batailles remportées par les catholiques contre les protestants : l’empereur, la noblesse catholique, les ordres religieux, tout le monde est gonflé à bloc ! La Contre-Réforme s’impose rapidement. Comme son nom l’indique, la contre-réforme est un mouvement qui vise –pour les catholiques- à regagner du terrain sur les protestants, c'est-à-dire sur la Réforme. Le catholicisme se veut alors offensif : ce qui est important, c’est de prendre possession de l’espace, alors on s’y emploie en construisant de nombreuses nouvelles églises et en rénovant les anciennes. Et ce sont les jésuites, un ordre assez récent, qui sont à la pointe de ce mouvement de l’Europe centrale à l’Amérique du sud. Pour ce qui est des églises, une grande révolution a été effectuée dans la manière de les construire et de les décorer : désormais, elles doivent être spacieuses. Le chœur où a lieu la messe doit être visible du plus grand nombre. Cela rompt avec le passé et est un emprunt évident aux assemblées des protestants. Quant à la décoration, alors là ! Attention ! Elle devra éblouir le fidèle : Marie et les saints y seront magnifiés dans de grandioses compositions baroques. Donc vous l’aurez compris, le baroque sera utilisé par l’église et en particulier les Jésuites comme un outil de propagande. Et bien sûr, comme la contre réforme est menée par les Habsbourg, Vienne -leur capitale- se devra d’en suivre les préceptes.


<< 18 - L’église des jésuite...         20 - La façade de l’Eglis... >>

Sommaire complet du dossier :