L’intérieur de l’Eglise jésuite

Le quartier de la cathedrale de vienne

L’intérieur de l’Eglise jésuite

Vous êtes maintenant à l’intérieur de l’église. Notre regard est canalisé par la nef rectangulaire fermé par 4 travées et aboutit, tout au fond, à un chœur très lumineux. Celui-ci est décoré par une toile d’Andréa Pozzo. Elle représente l’Assomption de la Vierge Marie.
Dès que l’on entre, notre regard est presque saturé par cette débauche d’or et de stuc colorés avant d’être happé par une gigantesque coupole. Elle semble reposer physiquement sur les arcs et la corniche des murs latéraux. Mais regardez bien la coupole, elle n’est qu’un étonnant trompe-l’œil. Mais continuons notre découverte visuelle. Regardez de l’autre coté de la coupole. Voyez les voûtes qui se succèdent en direction du chœur. Ces voûtes sont toutes ornées de cartouches enchâssées dans des stucs dorés. Mais en fait, si on fait bien attention, on se rend compte que ces cartouches sont de dimensions plus modestes après la coupole qu’avant la coupole. Et oui ! Tout est calculé, rien n’est laissé au hasard. En réduisant ainsi les cartouches, les architectes créent une petite illusion d’optique : cela donne plus d’impressions de profondeur à cette partie derrière la coupole qui mène irrésistiblement au chœur, sorte d’arc de triomphe couronné par des anges et baigné d’une lumière dorée. Comme vous le voyez, la mise en scène est très importante dans ces églises de la contre-réforme et celle-ci en fut un maitre exemple.


<< 20 - La façade de l’Eglis...         22 - La coupole de l’Egli... >>

Sommaire complet du dossier :