Le Kunsthaus

Le quartier de la residence princiere

Le Kunsthaus

Pour finir notre promenade par un contraste, nous vous proposons un bon dans l’histoire pour découvrir le plus important bâtiment hitlérien de Munich : la maison des arts. Laissez l’entrée du palais Carl derrière vous et dirigez-vous tout droit jusqu’à la rue. Il s’agit de la rue Franz Joseph Strauss.
Regardez maintenant sur la gauche, nous avons une grande artère perpendiculaire appelée la Prinzregentenstrasse. Sur le trottoir d’en face, c’est à dire à gauche quand nous avons le palais de Carl dans le dos, nous apercevons une monumentale construction de béton au toit plat et surtout dont la façade est formée par une immense colonnade. Traversez la Prinzregenstenstrasse pour vous rendre devant cette façade.

Nous pourrions tout de suite qualifier ce bâtiment de froid et de sévère. Il n’y a aucune décoration superflue. La façade se caractérise par la rigueur de ses lignes droites et sa colonnade simple. Il est le reflet d’une époque qui refusait l’ornementation et souhaitait du solide : le nazisme ! Il s’agit de la maison des arts qui fut construite sur l’ordre personnel d’Adolph Hitler en 1933. A l’origine, cette gigantesque construction s’appelait La Maison de l’Art Allemand. Tout un programme, qui a laissé un goût amer dans l’histoire européenne ! Après 4 ans de travaux, le bâtiment est inauguré par l’exposition tristement célèbre de l’art dégénéré. Les Nazis avaient vidé les musées et beaucoup de collections privées des œuvres d’art contemporaines qui furent parfois détruites, mais surtout rassemblées dans cette exposition. Les visiteurs devaient venir voir (et conspuer) les œuvres d’artistes décadents, juifs, communistes ou inspirés par l’art dit nègre. C’est ainsi que les plus grands noms de l’art contemporain y furent rassemblés pour être rabaissés. Citons à tire d’exemple : les œuvres des membres du mouvement avant-gardiste du cavalier bleu comme Kandinsky et Paul Klee. Ou encore, les peintres influencés par Picasso et Braque et tous les représentants de l’expressionnisme allemand. Mais tout ne se passa cependant pas comme l’espérait le régime. L’exposition remporta un tel succès, que les nazis finirent par se demander si le public avait bien la bonne réaction : apparemment, les gens appréciaient cet art dégénéré ! Du coup, l’exposition fut fermée plus tôt que prévu ! Ensuite, le bâtiment servit jusqu’en 1944 pour la grande rétrospective annuelle de l’art allemand. Il s’agissait de montrer les productions des artistes soutenus par les Nazis et inspirés par la propagande politique. L’exposition était en réalité une énorme foire commerciale et le principal acheteur était le « Führer » lui-même qui se présentait ainsi en mécène. Pendant l’occupation américaine de Munich, le bâtiment fut utilisé comme cantine d’officiers en raison des nombreux restaurants logés entre ses murs depuis la construction. Une anecdote raconte que les Américains installèrent dans la grande salle un terrain de basket. Revanche de l’histoire, le bâtiment sert aujourd’hui pour les rétrospectives d’art contemporain et abrite un théâtre aux mises en scène révolutionnaires.


<< 32 - Le palais du prince ...         34 - L’interieur de Kunst... >>

Sommaire complet du dossier :