Le tombeau de Canova

Le titien a l'église sainte marie glorieuse des franciscains

Le tombeau de Canova

Continuons notre visite en nous déplaçant à gauche de l’œuvre du Titien, vers le fond de la nef. Voyez dans la travée située juste après le monument baroque de Longhena une pyramide blanche. C'est le "Tombeau d'Antonio Canova" dont nous parlerons bientôt.. Son nom se trouve d’ailleurs inscrit en lettres majuscules sous son effigie.

De style néoclassique, le Tombeau de Canova détonne fortement avec le gothique de l'église, quoiqu’il soit aussi de facture très sobre. Mais l’ensemble n'est pas vraiment un chef-d’œuvre. L'impression pathétique qui s’en dégage, renforcée par des personnages funèbres et un lion éploré, accroît la lourdeur du monument. Les figures représentées devant la pyramide sont Canova et des allégories : Venise à gauche sous la forme du lion ailé, la Sculpture ornée d’un ample voile, la Peinture et l'Architecture. Le projet de ce monument dessiné par Canova lui-même devait à l'origine être le mausolée du Titien. Celui-ci ne se fit jamais faute d'argent. C'est à la mort de Canova que deux de ses élèves reprirent le dessin pour le tombeau de leur maître. Ce monument a été exécuté en 1827 grâce à une souscription européenne. Seul son cœur repose sous la pyramide, dans une urne de porphyre.
Quelques précisions tout de même sur Antonio Canova : ce grand sculpteur néo-classique de la fin du 18e et du début du 19e siècles est connu pour avoir été l'interprète privilégié de la doctrine du Beau. La beauté idéale étant alors gréco-romaine, il prône dit-il "la noble simplicité et la calme grandeur". La forme et l'esthétique prédominent sur les sentiments. Il est surtout resté dans la postérité pour avoir été au service de Napoléon Bonaparte pour qui il réalisa des oeuvres très athéniennes. L'une de ses plus célèbres sculptures est celle de Pauline Borghèse exposée au Palais du même nom à Rome. Il termine sa carrière à Venise où il meurt en 1822.


<< 14 - La Madone Di Ca’Pesa...         16 - Le "Mausolée du Titi... >>

Sommaire complet du dossier :