La célèbre Alexanderplatz

Le vieux berlin du pont du chateau a l'alexanderplatz

La célèbre Alexanderplatz

Et maintenant, nous allons gagner l’entrée de la tour, d’où nous aurons une bonne vue sur l’Alexanderplatz. A priori, venant de l’église Marie, il nous faut contourner complètement le monument.

Tournons un instant le dos à la Tour et regardons la place devant nous. Nous y voyons une gare en métal et verre sur notre droite et ensuite uniquement des blocs de béton, des immeubles sans âme qui ressemblent malheureusement à ceux de la banlieue d’une grande métropole. Et pourtant, nous ne sommes pas en banlieue, nous sommes au centre de la capitale. Il s’agit de constructions datant des années 1960-1970. Mais où sommes-nous en réalité ? Mais oui, nous sommes sur la célèbre Alexanderplatz dont la tour de télévision marque plus ou moins le centre. Le nom d’Alexanderplatz fut donné à la place après une visite diplomatique du tsar de Russie en 1805.

Ce nom fut ensuite réutilisé comme titre d’un roman mondialement célèbre de l’écrivain Alfred Döblin qui dépeint les années de crise précédant le nazisme. Au début du roman, Döblin a décrit l’atmosphère régnant sur la place en quelques mots « Colossal !! Il y a beaucoup de monde à Alex, tous sont affairés. Comme ils en ont besoin». En effet, avant la guerre, l’endroit était une plaque tournante du réseau urbain comme le prouve encore l’imposante gare de métro en fer et verre que vous voyez à droite. La foule s’y pressait entre les grands magasins, les cabarets, les petits commerçants et les marchés en gros de bétail et de laine.

La Gare de Métro sur notre droite est une belle construction de béton, verre et acier des années 1930. L’originalité réside dans son aspect de grande verrière qui fut très en vogue à Berlin. Si nous allons à la station de Métro de Zoologischer Garten, dans l’Ancien Berlin-Ouest, nous retrouverons une architecture totalement similaire. Dans les années 1920-1930, les architectes Berlinois s’étaient fait une spécialité de l’architecture de verre et acier. Ce n’est pas un hasard si beaucoup d’ingénieurs allemands furent appelés aux États-Unis pour la réalisation des Buildings.


<< 17 - La fameuse tour de t...         19 - L’avenue de Karl Mar... >>

Sommaire complet du dossier :