Prince Régent Luitpold : histoire et statue

Le vieux munich : la marienplatz et ses monuments

Prince Régent Luitpold : histoire et statue

Portez votre regard à droite du carillon exactement après la troisième arcade s’ouvrant au rez-de-chaussée. Vous voyez sur la balustrade courant au dessus des arcades une statue équestre de bronze protégée par un baldaquin gothique richement sculpté.

Nous voyons un homme fièrement dressé sur sa monture et enveloppé dans un grand manteau couvrant encore une fois un costume de la Renaissance facilement reconnaissable à son haut col et rappelant les peintures hollandaises. Il porte une longue barbe et a le regard débonnaire. Mais qui est ce cavalier ? Il ne s’agit en aucune façon d’un souverain du 16e ou du 17e siècle, mais du Prince Régent Luitpold qui gouvernait la Bavière au moment de la construction de la mairie. Car, Luitpold est le souverain qui remplaça le célèbre roi Louis 2 en 1886. Oncle de ce dernier roi, Luitpold fut choisi par le gouvernement pour remplacer son neveu souffrant de troubles paranoïaques et déclaré par les médecins inapte à gouverner. Et peu de temps après sa destitution, Louis 2 mourut noyé dans le lac de Starnberg près de Munich dans des circonstances mystérieuses. Luitpold assura le gouvernement jusqu’à sa mort en 1912 et fut suivi par son fils, Louis 3, qui fut le dernier roi de Bavière.
Mais pourquoi cette mairie fut-elle construite dans le style moyenâgeux ?
Tout simplement pour faire concurrence au pouvoir monarchique et montrer l’indépendance du pouvoir municipal. En effet, au 19e siècle, presque tous les châteaux princiers étaient dans des styles Renaissance ou surtout classique ou baroque. Aussi, lorsque les municipalités firent construire leurs mairies, elles décidèrent d’adopter un style totalement différent : et elles prirent le style gothique. En outre, le moyen âge correspond également à l’époque des grandes villes commerçantes et libres qui n’étaient dirigées que par le conseil municipal. En revanche, l’époque baroque des 17e et 18e siècles est celle de la Monarchie absolue et donc de la toute-puissance des dynasties princières qui muselèrent les villes. Six ans après l’achèvement de la mairie en 1918, la monarchie bavaroise s’effondra et Louis 3 fut contraint d’abdiquer devant les révolutionnaires. Si vous le souhaitez, vous pouvez jeter un coup d’œil dans la superbe cour intérieure de la mairie qui fut également aménagée en style néo-gothique. Pour ce faire, passez par le porche décoré du blason de Munich en fer forgé au centre de la tour. Nous vous retrouvons ensuite au pied de la colonne de la Vierge.


<< 6 - Le carillon de la to...         8 - L’Ancienne mairie... >>

Sommaire complet du dossier :