L’Ancienne mairie

Le vieux munich : la marienplatz et ses monuments

L’Ancienne mairie

Quand vous avez la colonne de Marie dans le dos et la nouvelle mairie face à vous, tournez-vous vers la droite pour regarder le bâtiment blanc dominé par une haute tour rectangulaire couronnée d’une flèche en tuile rouge.

Cette bâtisse ne vous rappelle t-elle pas un peu un château de conte de fées ? Admirez sa haute tour majestueuse avec sa flèche et ses 4 petites tourelles d’angle également recouvertes d’une toiture en flèche. La couleur blanche des murs semble presque issue d’un dessin de Walt Disney et pourtant ce monument est le plus ancien de la place. Il s’agit de l’ancienne mairie dont la tour fut édifiée en 1462. Mais au fait, pourquoi une seconde mairie fut-elle aménagée juste à côté? Et bien tout simplement parce que le bâtiment que nous regardons était devenu trop étroit pour les besoins de Munich qui était devenue une grande métropole au 19e siècle. Aussi, fut il décidé de conserver la respectable bâtisse et de construire à proximité la pompeuse nouvelle mairie.
Malheureusement, l’ancienne mairie fut bombardée pendant la Seconde Guerre mondiale et aujourd’hui nous ne voyons qu’une reconstruction datant des années 1970.
Regardons encore un instant la tour qui concède à la place un aspect très pittoresque. Nous sommes surpris par sa couleur blanche que nous avons déjà signalée. Si nous observons bien attentivement cette couleur, nous allons découvrir une charmante astuce décorative. Au premier abord, il semble que la tour est recouverte de briques blanches. Voyez-vous les traits réguliers noirs qui séparent les briques les unes des autres ? Quelle fabuleuse régularité dans la disposition de ces briques ne trouvez-vous pas ? En réalité la tour fut bien construite en briques, mais en simples briques rouges qui furent ensuite recouvertes d’un enduit blanc sur lequel furent tracées des lignes régulières pour donner plus d’harmonie à l’ensemble.
Regardez maintenant entre le troisième et le quatrième étage de fenêtres : vous y êtes ? Nous découvrons un grand motif peint. Vous le connaissez déjà : il montre encore une grande porte encadrée par deux tours et devant laquelle se tient un moine : ce sont les armes de Munich bien sûr. Et au sommet, on voit un lion : l’animal héraldique de la Bavière.
Déplacez votre regard vers le corps principal de bâtiment situé exactement à gauche du clocher. Il se remarque facilement grâce à ses étranges créneaux descendant en espalier de chaque côté du toit. Plusieurs pinacles –qui sont ces flèches pittoresques- s’élèvent au-dessus de cette structure originale qui ne laisse aucun doute sur l’époque de sa construction : le Moyen âge !
Vous avez sans doute déjà remarqué une sculpture dressée au dessus de la haute fenêtre centrale. A son costume, nous pouvons aussitôt deviner qu’il est question d’un souverain. Regardez bien, il est couronné, enveloppé d’un vaste manteau et tient un sceptre à bout de bras. Nous sommes en présence de Louis le Bavarois qui fut le premier empereur de la famille des Wittelsbach qui fut couronné à Rome en 1328. Sous son règne, Munich devint la capitale de l’empire germanique. Il fut particulièrement généreux pour sa ville à qui il permit de posséder un maire et un conseil municipal. Il n’est donc pas étonnant de trouver sa statue au centre de la façade de la mairie en signe de remerciement et d’hommage.
En dessous de Louis le bavarois, nous voyons trois grandes fenêtres s’ouvrir sur les deux tiers de la hauteur de la façade. A l’origine, elles éclairaient la grande salle des fêtes située juste derrière elles, mais malheureusement anéantie par les bombes de la guerre mondiale. Au Moyen âge, cette mairie était un fabuleux bâtiment de représentation avec son immense salle vouée aux besoins de paraître de la ville et agrémentée d’un fastueux décor aujourd’hui disparu. Mais quel matériau fut-il utilisé pour la construction ? Le bâtiment fut construit en brique et recouvert ensuite d’un enduit blanc lui donnant son aspect immaculé. En revanche, comme nous l’avons constaté, la nouvelle mairie fut bâtie en pierre de taille ce qui déclencha un véritable scandale auprès des Munichois. En effet, ces derniers étaient habitués à la brique pour les constructions médiévales comme nous le verrons plus tard à la cathédrale. Il s’agit presque d’un cas unique à Munich car vous avez sans doute constaté que presque toutes les demeures et églises sont en brique ensuite recouverte d’un enduit coloré.


<< 7 - Prince Régent Luitpo...         9 - Le clocher de l’égli... >>

Sommaire complet du dossier :