La Judenplatz : centre du ghetto juif de Vienne au Moyen Age

Le vieux vienne du graben au burgtheater

La Judenplatz : centre du ghetto juif de Vienne au Moyen Age

rappelle que les premiers seigneurs de Vienne s’y installèrent. Lorsque vous êtes dos à l’entrée de l’église, contournez l’église par la droite, puis engagez-vous dans la première petite ruelle sur votre gauche : c’est la Milchgasse, la rue des Laitiers.

Continuez tout droit, dans la petite rue Milchgasse, et traversez la Tuchlauben Gasse -ancienne rue des Drapiers - pour rejoindre, en face, la rue Steindlgasse.

Vous êtes dans la rue Steindlgasse ? Bien alors continuez tout droit jusqu’à la 1ère rue à droite qui est la Kurrentgasse. On se retrouve là-bas.

Sur votre droite la rue Kurrentgasse, une des rues les plus charmantes de Vienne. Avant de vous y engager, signalons la présence au N°2 du Urhrenmuseum, « le musée de l’horlogerie ». Sur trois étages sont exposées des montres, des horloges, des cloches et autres curiosités remontant pour certaines au 15e siècle.

Engageons-nous maintenant dans la rue Kurrentgasse, sa partie la plus plaisante va du N°2 au N°12. Nous nous retrouvons au bout de la rue sur la Place des Juifs ou Judenplatz.

Voilà vous êtes maintenant sur la Judenplatz, centre du ghetto juif de Vienne au Moyen Age. Dire que les Juifs ont joué un rôle important à Vienne est un euphémisme. La communauté juive a largement contribué au prestige intellectuel de la ville. Mais ils furent victimes de massacres, comme celui qui frappa plus de deux cents membres de la communauté en 1421, d’expulsions comme celles de 1670. C’est grâce à l’édit de Tolérance promulgué par l’empereur Josef 2 à la fin du dix-huitième siècle que va pouvoir s’amorcer l’essor de la communauté juive de Vienne. Au début du 20ème, elle représentera près de 10% de la population de la ville. Gustav Mahler, Sigmund Freud, Karl Kraus, Arthur Schnitzler, Egon Schiele, Oskar Kokoschka, Paul et Ludwig Wittgenstein, Alan Berg en seront quelques uns des plus illustres représentants. On connaît hélas, la suite : première guerre mondiale, démantèlement de l’Empire austro-hongrois, Anschluss en1938, négation de l’autre, massacre de la communauté juive de Vienne. Aujourd’hui, la ville ne compte pas plus de 6000 juifs. Avant de continuer notre promenade, voyez le monument en béton qui se trouve sur la place. C’est un monument commémoratif. Il représente une bibliothèque ouverte, dédiée au peuple du Livre.


<< 6 - L’église St Pierre...         8 - L’ancienne Chancelle... >>

Sommaire complet du dossier :