Le mausolée des Jules

Les antiques de glanum puis st paul de mausole

Le mausolée des Jules

Mais pour l’instant, commençons par aller voir ces 2 monuments qui marquaient l'entrée de la cité. Nous commencerons par le mausolée, le plus proche de nous et aussi le plus haut .Venez vous placer de façon à regarder le coté qui fait face à la route

Il rassemble à une tour surmontée d'un petit temple circulaire. On l’appelle le mausolée des Jules ou la Lanterne des Jules. Haut de 18 mètres, cet édifice suscita des interprétations variées pendant longtemps. Et ce n’est que récemment qu’on a découvert ce que c’était. Qu’a-t-t on découvert ? Et bien, au cours d’un nettoyage, on a découvert une inscription sur la face nord. La face nord est celle qui se trouve à votre droite. L’inscription latine veut dire : Sextus, Marcus, Lucius, fils de Caius de la famille des Julii. Tiens, c’est intéressant, ils ont le même nom de famille que le grand César. Seraient-ils de la même famille ? En fait, non. Car c'est en fait un monument funéraire que trois frères de la famille des Julii firent élever vers 30 avant Jésus-Christ en l'honneur de leur père et grand-père. Ils ne font donc pas partie de la famille de César. Mais ce qui est plus probable, c’est que les aieux honorés ici aient servi sous le grand César car les dates coïncident avec les guerres des Gaules qui ont vu César conquérir toute la Gaule. Et maintenant, regardez le haut de l'édifice : les personnages concernés ont leur statue sur le monument mais nous les distinguons très mal parce qu'elles sont placées à l'intérieur du petit temple circulaire que vous voyez tout en haut. On appelle ce genre de monument un cénotaphe : les corps des personnes défuntes ne sont pas présents et le monument est seulement dédié à leur mémoire. Bref, son nom de Mausolée des Jules n’est pas exact, car dans un mausolée, il y a les corps. Cela dit, il a un 2e nom qui est la « lanterne des Jules ». Le nom de lanterne que vous pouvez trouver aussi provient de la forme du monument. Si vous venez des baux ou que vous y allez, il existe près de l'église un monument haut et étroit, comme une petite tour, qu'on appelle la lanterne des morts. On y allumait une lanterne au moment des veillées mortuaires des habitants du village. La similitude des formes et la mémoire collective qui se rappelait vaguement le lien entre la mort et cet édifice sont à l'origine de cette appellation.


<< 2 - La ville de Glanum...         4 - Les scènes présentée... >>

Sommaire complet du dossier :