Le premier bras du cloitre

Les antiques de glanum puis st paul de mausole

Le premier bras du cloitre

Apres cet exposé, découvrons ce petit cloître. Nous vous proposons de regarder les chapiteaux des arcades du cloître en commençant par ceux de la galerie de droite quand on entre.

Et tout d’abord, remarquons une première chose : les arcades des galeries sont formées en séries de trois ouvertures séparées par des colonnes doubles. Chaque groupe forme une baie. Chaque colonne se termine par un chapiteau et tous les chapiteaux du cloître sont sculptés différemment. C’est surtout ces chapiteaux que nous vous invitons à regarder. Dans la galerie où nous venons d'entrer, ce sont les décors végétaux qui priment. Regardez le premier groupe de chapiteaux. Vous voyez qu'ils sont décorés des feuilles sculptées de différentes espèces : les feuilles d'acanthes sont les plus travaillées. Les feuilles très simples, presque lisses, sont ce qu'on appelle des feuilles d'eau. Il y en a une troisième sorte qui est sculptée de branchages.

Continuez à avancer doucement et observez bien les séries suivantes : au milieu des feuilles, sur la face d'un chapiteau qui donne sur la galerie, vous voyez apparaître une petite tête grimaçante. C'est le propre de cet art des sculpteurs médiévaux de faire apparaître au moment où l'on s'y attend le moins et a un endroit où on ne l'attend pas un personnage, un animal, un monstre ou quelque chose d'incongru. C'est pour cela qu'il vous faut détailler les chapiteaux lentement : vous y découvrirez tout un monde caché. Allez ainsi jusqu’au fond de cette galerie.

Au fond, remarquez la jolie porte surmontée d'un décor sculpté qui épouse parfaitement la forme de la porte. On dirait qu'elle est entourée de rayons


<< 8 - L’histoire et l’arch...         10 - Le deuxième bras du ... >>

Sommaire complet du dossier :