Le chœur de l’Eglise

Les baux de provence

Le chœur de l’Eglise

On remarque que le chœur est à chevet plat, c'est-à-dire qu'il se termine par un mur droit. Nous voyons qu’il est légèrement éclairé par 2 baies très étroites. Elles se terminent par des arcs en plein cintre. C’est tout à fait cela. Retenez que cette forme de demi-tonneau est caractéristique du roman. Il y a aussi une fenêtre circulaire pour éclairer l’ensemble. Une anecdote encore : les vitraux contemporains qui ornent les fenêtres ont été offerts à l'église par le prince Rainier de Monaco dont la famille revendique, depuis le 17e siècle, le titre de Marquis des Baux. C'est le roi Louis 13 qui donna la baronnie des Baux, alors érigée en marquisat, à Hercule de Grimaldi, prince de Monaco. Et il fit ce cadeau pour le remercier d'avoir combattu les Espagnols. Bien que le marquisat disparut en 1791, la famille de Grimaldi possède toujours le titre de marquis des Baux et des propriétés dans les environs de St Rémy.
Maintenant, regardez au-dessus du maître autel : il y a un beau tableau du 17e qui représente le jugement et la condamnation de Saint Vincent au martyr. Ce n'est pas un chef-d'œuvre, mais témoigne d'une excellente maîtrise des couleurs comme vous pouvez vous en apercevoir dans les rouges profonds présents dans le tableau. Globalement, le plan de l'édifice est irrégulier et cela résulte de la construction de l'église à des époques différentes.


<< 8 - L’Eglise des Baux de...         10 - La nef de droite ... >>

Sommaire complet du dossier :